08 mars, les drapeaux de la nation.

Par défaut

Et pour remercier Rovahiga, je me suis appropriée son article pour le publier également sur mon blog car il veut nous célébrer !!! Enfin, les drapeaux, mais c’est nous…
Vive Rovahiga !!!

Nous adressons nos meilleurs vœux à toutes les femmes malagasy, aussi bien celles qui vivent la dure réalité du pays, que celles qui au-delà des mers, souffrent autant et demeurent impuissantes face à la crise que nous traversons tous. C’est d’autant plus considérable, car les femmes sont à la première ligne de la lutte pour le retour de la légalité et de la paix. Nous appelons tous les hommes à leur rendre hommage, en les prenant comme exemple pour accomplir nos devoir sacré de sauver la patrie en grand danger. Nous ne pouvons pas laisser passer sous silence les sacrifices faites pour maintenir le quotidien du ménage dans un minimum acceptable et possible, de garder la fierté, la volonté et le courage pour que nos familles mangent, s’habillent, aillent à l’école, se soignent et travaillent. Imaginez une seule journée sans ces mères, sœurs, épouses, femmes de ménages qui n’en ont pas assez de leurs 15 heures ou plus par jour, pour que les autres vivent dans la décence.

Nous saluons « ces drapeaux de la nation » qui bon gré, malgré, donnent un entrain formidable à notre lutte, qui ouvrent le passage vers la liberté pour que les hommes fassent devoir. Que Dieu soit avec elles et avec la patrie !

Et que Dieu soit avec Rovahiga et les hommes…de bonne volonté 😉 😉 😉

Publicités

Une réponse

  1. Bonjour,
    C’est trop d’honneur, mais une très grande satisfaction d’avoir pu balbutier ces quelques phrases qui viennent du coeur. Que le destin s’accomplisse !
    Merci mille fois.