«Le temps de l’Afrique» de Jean Michel Severino et Olivier Ray aux Editions Odile Jacob

Par défaut

Crédit photo : Amazon.fr

Un livre à lire semble-t-il ! Puisqu’un site lui est dédié avec forum et tout et tout, c’est vous dire…Je l’ai découvert grâce à africultures qui annonce un évènement à la rentrée
RENCONTRE-DÉBAT AUTOUR DE L’OUVRAGE « LE TEMPS DE L’AFRIQUE »
La CADE (Coordination pour l’Afrique de Demain) et ENDA-TIERS MONDE
(Organisation Internationale Environnement et développement) vous invitent à la rencontre-débat autour de l’ouvrage « Le temps de l’Afrique »
Paris | France | 09|09|2010 www.afrique-demain.org
Ecole
Nationale d’Administration (ENA)
2, avenue de l’Observatoire, 75006 Paris, France
Et j’ai particulièrement aimé ce passage
« Le désinvestissement psychologique, commercial et financier européen en Afrique… représenterait une erreur historique ». En effet « si l’Afrique sombre dans les périls de sa métamorphose… l’Europe…. ne peut se permettre d’avoir à sa porte une Afrique à feu et à sang ». Par contre, si l’Afrique se développe ? Dès maintenant « les investissements chinois, indiens, brésiliens » et quelques français seulement, « connaissent une rentabilité fulgurante » et de plus en plus d’Africains sollicitent « le savoir faire institutionnel, environnemental et social » de l’Europe […]

Le livre
Broché: 345 pages
Editeur : Odile Jacob (18 mars 2010)
Collection : SCIENCE HUM
Langue : Français
ISBN-10: 2738123279
ISBN-13: 978-2738123275
«Mon» extrait de la présentation du livre:

Le XXIe siècle sera celui de l’Afrique .
Il nous est apparu que l’histoire d’Ibrahim était celle d’une Afrique en marche – tout sauf statique ou en marge du monde. Peut-être, aussi, de l’Afrique qui marche. L’histoire d’une grande migration, unique dans l’histoire de l’humanité. Ce livre s’attache à conter cette mutation africaine, riche d’opportunités et de défis d’un nouvel ordre. Une métamorphose qui marquera la planète dans son ensemble – et ne saurait laisser aucun de ses habitants indifférent.


Le forum sur le site
Bonjour à tous,
Ce forum se veut un espace d’échange et de débat vivant sur l’Afrique cinquante ans après les indépendances. Il est divisé selon le sommaire de l’ouvrage. Chaque semaine, une nouvelle partie sera ouverte à la discussion. Nous attendons avec impatience vos réactions. A vos claviers! Les auteurs.
«Mon» extrait du forum
Jul-19-10 16:16:55 : Europe-Afrique : un rendez-vous à ne pas manquer
Alors qu’un rapport du Pentagone estimait en 1995 que les États-Unis n’avaient « que très peu d’intérêts stratégiques en Afrique », le sous-continent est redevenu un objectif de politique étrangère à part entière sous George W. Bush. L’Amérique de Barack Obama, quant à elle, propose à l’Afrique un « partenariat reposant sur la responsabilité et le respect mutuels ». Une petite révolution en l’espace d’une décennie.
Il
ressort du discours d’Accra et de la tournée africaine d’Hillary Clinton à l’été 2009 la volonté de Washington de se poser en partenaire des nations africaines. Une volonté reposant sur l’analyse de la nouvelle place de l’Afrique dans le monde : « Le XXIème siècle sera modelé par ce qui se passe non plus juste à Rome, Moscou ou Washington, mais par ce qui se passe à Accra […]. Votre prospérité peut accroitre la prospérité de l’Amérique. Votre santé et votre sécurité peuvent contribuer à la santé et à la sécurité du monde. » Alors que prend fin la première décennie du XXIème siècle, Washington est à son tour persuadé que l’Afrique contribuera à en faire l’histoire.

Sommaire détaillé
PARTIE I. L’HISTOIRE D’UN PEUPLEMENT
Chapitre 1. Qui veut gagner un milliard ?
Préhistoire d’un séisme
L’Afrique au milieu du gué
Explosions urbaines
Chapitre 2. Malthus à CNN
Piteux États
L’autre cauchemar de Darwin
PARTIE II. L’AFRIQUE EN MARCHE
Chapitre 3. Le péril noir ?
Barrages contre la Méditerranée
Perfusions démographiques
Hémorragies cérébrales
Le migrant vertueux ?
Chapitre 4. Routes encombrées
Carrefours migratoires
Panne
Néonomades
Pékin-Dakar
PARTIE III. L’AFRIQUE CONTRE LA CROISSANCE ?
Chapitre 5. La malédiction introuvable
Tragédie nègre ?
Accident de latitude
Drame colonial
Programme d’ajustement culturel
Chapitre 6. La grande roue de la croissance
Acte I, L’Afrique noire est bien partie
Acte II, Emballement
Acte III, Chute
Rideau
PARTIE IV. QUAND L’AFRIQUE S’EVEILLE
Chapitre 7. Le grand chambardement
Les ajustements structurels ont réussi
Parés au décollage
Quand l’Afrique fait son marché
Chapitre 8. L’Afrique émergente
Black diamonds
Allô Paris, ici Dakar
PARTIE V. A DIEU L’AFRIQUE
Chapitre 9. Des compositions urbaines
D’une jungle à l’autre
Solidarités légendaires
L’Afrique des Colombiens
Chapitre 10. Le croissant et le goupillon
Réenchantement du monde
Au nom du Père, du fils et des saints esprits
Au pays des (in)fidèles
Chapitre 11. L’Afrique branchée
De Big Brother à Nollywood
Cyber@frique
Chapitre 12. La fin de l’ethnie ?
Au marché de l’identité
D’un communautarisme à l’autre
Chapitre 13. De la démocratie en Afrique
La fin d’une histoire
Démocrates aux pieds nus
Genèse
PARTIE VI. UNE MARCHE, TROIS DIRECTIONS
Chapitre 14. Pays rentiers, pays en danger
Maudite rente
Démocratie : remède ou grigri ?
Epargner, c’est investir
Chapitre 15. L’avant-garde du développement
Brighter futur
De l’élève-modèle à l’élèvement d’un modèle
Du bon ordre de l’œuf et de la poule
A la recherche de la gouvernance perdue
Chapitre 16. L’Afrique fragile, d’une crise à l’autre.
Politiques du ventre vide
Rerum cognoscere causas
Aide… fatale ?
PARTIE VII. L’AFRIQUE, OU LA VERDEUR DU MONDE
Chapitre 17. De la fin de l’infini
Périls verts
Une manne environnementale
Chapitre 18. De la bataille du clair contre l’obscur
Crise énergétique
L’Afrique, dynamo du globe ?
Construire les Paris et les Hong-Kong d’Afrique
Chapitre 19. De la faim des terres
Changement d’époque
L’Afrique, grenier de l’humanité ?
Chapitre 20. Du combat pour l’homme
Suicide écologique… collectif
L’Afrique, poumon de la planète ?
Changement de modèle
PARTIE VIII. LE NOUVEAU VENU AU BANQUET DES NATIONS
Chapitre 21. L’Afrique courtisée
Secondes indépendances
Désirs d’Afrique
United States of Africa
Chapitre 22. Puissances émergentes : nouveaux usuriers du continent ?
ChinAfrique
Tous Africains !
Vieux appétits, nouveaux amis
Chapitre 23. Reconnaître l’Afrique
De la « guerre contre la terreur » aux « responsabilités mutuelles »
La dérive des continents
CONCLUSION L’AFRIQUE PEUT-ELLE REFUSER LE DEVELOPPEMENT ?

Autres livres sur Amazon.fr qui me semblent « connexes » au sujet si je puis dire puisqu’il est dit que le 21ème siècle sera celui de l’Afrique.

Afrocentrismes. L’histoire des Africains entre Egypte et Amérique de François-Xavier FAUVELLE-AYMAR, Jean-Pierre CHRETIEN, et Claude-Hélène PERROT (sous la direction de) (Broché – 16 août 2010)
L’Afrique dans le temps du monde de Djibril Samb (Broché – 18 mars 2010)
L’Aide au developpement de Jean-Michel Sévérino et Jean-Michel Debras (Broché – 28 janvier 2010)
L’Afrique de Sarkozy : Un déni d’histoire de Jean-Pierre Chrétien, Pierre Boilley, Achille Mbembe, et Ibrahima Thioub (Broché – 1 juin 2008)
Afrique, Le temps de l’autocritique de Alberto-Félix Miranda (Broché – 7 janvier 2008)
Histoire occultée de la décolonisation franco-africaine de Alexandre Gerbi (Broché – 1 septembre 2006)
Quel temps fait-il en Afrique ? de Martha Gellhorn, Jerome Charyn, et Catherine Richard (Broché – 1 mars 2006)
Le Voyage en Afrique de Jean Joubert et Valérie Clair (Broché – 11 juin 2003)
Education et démocratie en Afrique: Le temps des illusions de Ambroise Kom (Broché – 3 mai 2000)
Femmes en temps de SIDA : Expérience d’Afrique de Laurent Vidal (Broché – 1 janvier 2000)
Les Temps modernes N° 297 : Charles Bettelheim, Mexique, Afrique, Philippines … Revue dirigée par Jean-Paul Sartre. Avril 1971. Broché. Environ 200 pages. Cachets. (Périodiques, Periodicals, Marxisme, Philippines, Mexique) de LES TEMPS MODERNES N° 297 (Single Issue Magazine – 1 janvier 1971)

Bref, pourquoi je parle de ce livre que je n’ai pas lu (encore) ? Tout simplement, L’aide au développement mène à la dépendance et/ou à la corruption, surtout en cas de crise et il existe d’autres alternatives et qu’il serait temps de changer de cap .

JE TOURNE EN ROND LA A VOULOIR TROUVER LES REPONSES A MES QUESTIONNEMENTS. Je devrais faire comme Réflexiums qui fait une pause pour une durée indéterminée. La prise de conscience n’est vraiment pas libératrice pour mettre les choses à plat

Publicités

Les commentaires sont fermés.