Un après midi, «loin du monde» avec Delphine, dans les îles Tokara

Par défaut

Vous l’aurez compris, tous les dimanches, je voyage avec l’un des «Nouveaux Explorateurs» de Canal Plus (enfin quand je peux) et je découvre ainsi, sans bouger de chez moi, des aspects méconnus de toute vie ordinaire comme la mienne.

 

Source photo : Wikipedia

 

Aujourd’hui, donc ce fut dans les îles Tokara au Japon, loin du quotidien ultramoderne des régions urbanisées japonaises. Et c’est avec Delphine, l’exploratrice des coins les plus reculés du monde que je voyage. Elle m’a fait visiter les petites îles rassemblées sous le nom des îles Tokara [i] vraiment inimaginables, loin de tout, où tout se commande par téléphone. Heureusement qu’il y a le téléphone, d’ailleurs. Delphine dit qu’il faut quand même avoir un mental très fort pour pouvoir vivre dans des coins aussi isolés. Elle est allée chez l’habitant pour se loger car il n’y a pas d’hôtel. La personne qui l’héberge dans la première des îles explorées dit que quand elle était jeune, elle a vécu en ville et qu’elle  ne regrette pas d’avoir quitté la fourmilière des métros. Cela fait 6 ans qu’elle vit sur son île et elle ne sait pas quand elle en partira. En tout cas, ce sera sur une autre île dit elle.

 

source photo : wikipedia

 

Kagoshima [ii] semble être la ville la plus proche de toutes ces îles et qui les approvisionne. En général, ces gens ont vécu dans de grandes villes telles que Tokyo qui viennent s’isoler dans ces îles et ce, en toute connaissance de cause. Vivre en harmonie avec son cœur, telle est la devise de tout habitant de ces îles. Vivre en opposition à la vie vécue auparavant, par exemple Tokyo. Comment prend-on une telle décision ? Réponse : «Avoir la notion de responsabilité : à Tokyo, je ne manquais à personne» et ici, «quand vous quittez l’île, tout est déstabilisé. Je ne devais rester qu’un an puis petit à petit je me suis installé.»
Un autre point important que fait noter Delphine: tout le monde participe au recyclage des déchets, à savoir tout ce qu’on ne peut pas brûler et tout est enlevé une fois par mois par le ferry en direction de Kagashima.
Ensuite, Delphine m’a fait visiter l’ile de la fécondité (elle a la forme d’une femme enceinte). On en fait le tour en 10 mn ! Ils sont 50 sur l’ile, une surface de 1 km ², ils ont leur camion de pompiers, leur cimetière, l’école a 9 élèves pour autant de professeurs !!! L’activité favorite : le monocycle et le plus grand défi des professeurs : aider les enfants à vivre seuls, à avoir le sens des responsabilités. Autre chose : une mer souvent déchaînée amène les habitants à apprendre à réagir en cas d’alerte de tsunami ou toute autre catastrophe.
Delphine est allée pêcher avec quelques habitants et se lamente de ne pouvoir rien attraper. Normal, lui répond une dame d’un certain âge, c’est le destin (quelque chose de ce genre). Delphine pose la question à un monsieur : qu’est ce que vous faites sur l’île, je fais plusieurs métiers, entre autres celui d’être chef d’une île ! (une petite île même pas marquée sur la carte). Enfin, Delphine arrive à attraper un poisson et dit qu’à force d’habitude, elle arrivera à probablement à habiter sur l’île. Après la pêche, ils se détendent en dansant et arrive le moment de dire au revoir à Delphine. Elle termine son reportage en disant qu’elle est admirative de la générosité de ces gens (qui ont été filmés pour la première fois de leur vie), de leur vitalité à se suffire de si peu.


Wikipedia
[i] Les îles Tokara (吐噶喇列島/トカラ列島, Tokara rettō ?, littéralement « chaine d’îles Tokara ») sont un groupe d’îles volcaniques au sud-ouest du Japon, faisant partie de l’archipel Satsunan, avec les îles Amami au sud et l’archipel Ōsumi au nord, et donc de l’archipel Nansei. Cet archipel est situé entre Kyūshū et Okinawa Hontō, la grande île de l’archipel d’Okinawa.

[ii] Kagoshima (鹿児島市, kagoshimashi ?) est une ville du Japon, capitale de la préfecture de Kagoshima, sur l’île de Kyushu, au Japon. On surnomme la ville la Naples de l’Orient, vu sa localisation sur la baie de Kagoshima (la caldeira d’Aira) et sa proximité avec le volcan Sakurajima.