« L’opinion des citoyens du monde sur les grands sujets de l’heure » (via scriban média)

Par défaut

Tirant les informations présentées d’une centaine de sondages internationaux, International Institutions and Global Governance a produit un document (644 pages) qui traduit les sentiments de ce que l’on pourrait appeler l’opinion mondiale sur un certain nombre de sujets majeurs touchant le présent et l’avenir du monde.
Je vous invite donc à aller lire la traduction du document, résumée de façon très claire et très intéressante, sur le site de scriban média qui mentionne également l’existence d’un lien de téléchargement du document au format PDF.

Après cela, vous revenez par ici (si le coeur vous en dit bien entendu) car je n’ai pas fini de parler, pour une fois depuis longtemps je vais pousser un gros coup de gueule !!! Je l’ai déjà fait sur Twitter (j’ai choisi mon camp et mon blog est spammé ; dans la grève, il n’y a pas que la croissance à prendre en compte, il y a aussi nous ; la grève n’aurait pas d’impact sur la croissance mais c’est quand même indécent de gaspiller de l’argent ainsi) mais je veux en parler une bonne fois pour toutes ici sur mon blog.
Ras le bol d’être prise en otages par la SNCF, le RER, à moindre mesure par le métro. En 1995, le projet de réforme initié par Edouard Balladur a provoqué une grève générale qui a duré 3 semaines et qui a amené les usagers de transports en commun à devoir se débrouiller pour aller au travail. Le projet a été retiré.
Quelques années plus tard, Villepin a initié le projet CPE, idem : celui-ci a dû le retirer. En l’état actuel des choses, aucun système en France ne fonctionne et pourtant la résistance au changement est très très forte. Et qui sont les premiers à en pâtir, pas les grévistes en tout cas…Au cas où vous le pensez, non je ne suis pas un mouton qui gobe tout. A l’ère mitterrandiste, aucune réforme n’a été initiée par peur de manifestations et nous avons vécu comme cela depuis donc près de 30 ans. Et maintenant, qu’est ce qu’on fait ? On doit choisir son camp j’ai «entendu» sur Twitter. J’ai choisi mon camp depuis longtemps en disant que Les manifestations ne sont plus ce qu’elles étaient…et depuis, le nombre de spams sur mon blog a augmenté : ils étaient une centaine seulement de février (début du présent blog) jusqu’en septembre et en un seul mois même pas terminé (octobre), il y en 400 donc 300 de plus. Heureusement que mes sentinelles anti-spams font bien leur travail soit dit en passant.

Mais voilà, je ne peux pas dire ici sur mon blog que j’apprécie que les institutions procèdent à la réforme de leur système et aller manifester dans la rue pour dire que non, je ne suis pas d’accord ! Soyons logique !

Comme on ne peut pas m’empêcher de dire que le droit de vote doit être utilisé dans mon billet La Constitution. Quelle Constitution ? Mais bon là je ne peux forcer personne : aller voter doit se faire en son âme et conscience. N’empêche, Citoyenne a argumenté le pourquoi et le comment de sa décision et j’avoue que ça se tient aussi.

Comme on ne peut pas m’empêcher de rêver à un monde meilleur pour l’humanité.

Bref, comme on ne peut pas m’empêcher de publier ce que je veux sur mon blog ! Alors s’il vous plaît, si ce que je dis ne vous plaît pas, passez votre chemin au lieu de polluer mon blog avec des spams.

Quant aux autres lecteurs, promis, j’ai fini de pousser mon gros coup de gueule, je retourne à mon état de Pensées Positives Permanentes. Merci à tous.

I grew up in the South and Midwest during the civil rights years and their aftermath. It challenged everything about my world and changed my perception of life. Not a single day passes where the lessons learned are not effecting my perceptions, my outlook, or my aspirations. What is right now comes from their paths, what is wrong is from where any of us have lost the way. It’s on each of us to make it better for each other. Selflessness brings us into the better angels of our nature. This is my psalm of love to my heroes, the bravest of the brave.


Les commentaires sont fermés.