Le BHPE, un virus que je transmets avec plaisir à ceux qui veulent l’attraper !

Par défaut

«Il y a des virus qui s’échappent, un rappel s’impose.»

Pour celles ou ceux qui ne l’on pas encore attrapé ou qui n’ont pas encore été contaminés : explication
Souvent ce que nous croyons pouvoir appeler «fictions» possèdent des clefs parfaitement utilisables dans notre réalité concrète et quotidienne.
Je vous invite à lire avec attention.
Au moment de l’automne 2009, en période de crise économique, en risque de pandémie grippale, dans une période où tout indique que nous avons quitté les rivages reposants d’une société de confort du tout établi ou pensé pour nous, une période où les repères s’éloignent en nous laissant dans un vide d’avenir, un virus encore plus contagieux que celui annoncé par les médias parce ce qu’il n’y a pas de vaccin et que l’on n’ose pas encore en parler, nous guette et risque de contaminer tous les sujets atteints par la Morosité, le Pessimisme et la Peur… le virus du Bonheur Humain et Planétaire de l’Enthousiasme : le B.H.P.E.
Il ne sort d’aucune chimère intellectuelle ou d’un laboratoire de chimie. On ne l’a encore jamais découvert parce qu’il est caché au cœur de l’être humain à l’état latent et ne se développe qu’en période de difficultés, de crise de confiance, en période d’inconfort et de stress, en période de défi à relever.
Actuellement, tous les ingrédients sont au rendez-vous pour que son éclosion ait une portée hors de toute imagination.
C’est lui, le B.H.P.E qui permet la résilience ou l’art de rebondir d’échec en découverte en ne baissant jamais les bras, de difficulté en réussite, libère l’imagination créatrice et permet aux utopies humanistes de se concrétiser dans le plus grand respect de la vie.
Très dangereux…. pour les amoureux de la peur et les fatalistes !
Afin que vous puissiez le reconnaitre, voici les premiers symptômes du virus B.H.P.E, pour alerter vos amis, vos clients, votre famille, en leur annonçant que le danger le plus important (jamais vu encore dans l’histoire de la planète) de ce virus est de faire tomber les masques des illusions et des croyances limitantes pour libérer l’authenticité de chacun d’entre-nous. Nous risquons de retrouver notre toute notre puissance.
Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse.
Voici les symptômes de cette maladie :
1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.
2. Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits.
3. Perte complète de la capacité de se faire du souci (cela représente l’un des symptômes les plus graves).
4. Plaisir constant d’apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne une disparition de l’habitude de vouloir changer les autres.
5. Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels de santé, créativité et d’amour.
6. Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit “merci” et donne un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit.
7. Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.
8. Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.
9. Cette maladie est extrêmement contagieuse. Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.
Les traitements médicaux chimiques peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes, mais ne peuvent s’opposer à la progression inéluctable du mal.
10. Aucun vaccin anti-bonheur n’existe.
11. Comme cette maladie du bonheur provoque une perte totale de la peur de mourir qui est le pilier central des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux graves risquent de se produire, tels que grèves de l’esprit belliqueux, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, cercles de partage et de guérison, crises collectives de fou-rire.

L’O.M.B. (Organisation Mondiale du Bien-être) prévoit que des milliards de personnes seront contaminées dans les dix ans à venir.
Note : à l’origine l’O.M.B était, pour Jacques Salomé, auteur de cette découverte qui circule déjà sur la toile, l’Ouverture Mondiale au Bien-être. Merci à lui , à celles et ceux qui nous ont contaminés en nous l’apportant, merci à vous de prévenir en informant.

Remarquez le danger de ce virus car le développement de chacun de ces symptômes pourrait participer à une révolution des consciences et apporter des solutions, des pistes de découvertes et renforcer l’optimisme, là où il n’y a actuellement que des interrogations, du pessimisme et des vides à combler.
Vos témoignages, vos réactions vos propositions et vos informations sur les centres relais de l’optimisme, de l’enthousiasme, de la pensée positive, des joyeuses éclosions constructives, des centres de la bonne humeur, de la reconnaissance de l’estime de soi et de la convivialité en toute chose sont attendues de toute urgence.

La solidarité et le partage des informations, des premiers évènements, des nouvelles adresses, la réactualisation des nouvelles manifestations s’impose pour que chacune et chacun d’entre nous retrouve la joie de vivre et la sérénité, l’enthousiasme d’entreprendre et la capacité de transformer «difficulté en opportunité» de réussir, d’innover, la liberté d’être , d’aimer et de construire à nouveau.
Que chacun d’entre nous devienne un collecteur, un connecteur et un transmetteur.
Fiction ou utopie ou une autre voie ? A vous de choisir ! Vous êtes informés !
Joyeuse semaine dans la tempête des informations qui n’ont pour but que nous amener à prendre conscience que la peur n’est pas une solution pour créer ou bâtir un monde pour nos enfants.
Cordialement
Bernard Fagot dimanche 27 septembre 2009
Connecteur, Animateur et promoteur de l’enthousiasme

Les commentaires sont fermés.