Parler à ma place : “CHANGER ET/OU COMPRENDRE LE MONDE”

Par défaut


AFRIQUE

Comprendre le monde : Berlin 1885, la ruée sur l’Afrique (Arte TV)

EN PARTENARIAT AVEC SLATE AFRIQUE
Les frontières en Afrique
On estime que 70 % des frontières africaines telles qu’on les connaît aujourd’hui furent définies sans concertation avec les populations concernées, entre la conférence de Berlin et la fin de la première décennie du XXe siècle. Si ce découpage colonial n’explique pas tous les problèmes actuels de l’Afrique, il n’en reste pas moins vrai que les États africains ont hérité de frontières marquées du sceau des rivalités et des intérêts des anciennes puissances coloniales.

LE MONDE ARABE

“Quand sommes-nous devenus ceux que nous n’étions pas ? http://t.co/r2Q2JVd When Did We Become The Ones We Weren’t ” http://bit.ly/gimWLC
Éditorialiste de TorrentFreak, Rick Falkvinge s’élève contre le déploiement en Égypte de systèmes de surveillance fabriqués en Occident. Une intrusion synonyme d’un oubli des valeurs brandies face à l’Est en ces temps pas si lointains de guerre froide.
The current events in Egypt leave me very uncomfortable. Not the pro-democracy demonstrations — I support that in soul, mind and action — but the fact that the repressive regime is using surveillance technology developed by Western companies, mandated by Western authorities.

Les Irakiens réclament le changement
Posted: 23 Feb 2011 03:25 PM PST
Ecrit par Tarek Amr · Traduit par Suzanne Lehn · Voir le billet d’origine [en]
Révoltes et manifestations ont gagné l’ensemble du monde arabe. En Libye, Algérie, au Maroc, à Bahrain et dans d’autres pays arabes, la contestation s’organise ; les uns cherchent à renverser les régimes existants, les autres se contenteraient d’amender les leurs. L’Irak ne fait pas exception, et ses habitants appellent au changement [liens en anglais sauf mention contraire].

CHEZ SCRIBAN MEDIA : DES ARTICLES INTERESSANTS

Soulèvement libyen – tous les dictateurs sont menacés
En Libye, les éléments nécessaires à une transition paisible sont inexistants
Par : Robert DANIN, membre distingué, Fondation Eni Enrico Mattei
«… des pays européens clés pourraient être forcés de considérer des mesures plus musclées – incluant une intervention militaire»
Si le soulèvement égyptien représente le meilleur scénario possible au milieu des troubles qui secouent le Moyen-Orient, alors la brutalité des efforts de Mouammar Kadhafi pour s’accrocher au pouvoir représente le pire. La comparaison est difficile entre les actions sanglantes du régime libyen face au soulèvement dans le pays et le renversement relativement paisible du régime d’Hosni Moubarak en Égypte ou de celui de Zine El Abidine Ben Ali en Tunisie voisine.  Les ascendants modérateurs qui ont convaincu Moubarak et Ben Ali d’abandonner le pouvoir sont absents en Libye : il n’existe pas dans le pays d’institutions ou de partis politiques qui peuvent contenir les caprices du leader. Alors que les militaires en Égypte ont gardé leur légitimité en se rangeant paisiblement avec la population et en montrant la sortie à Moubarak, en Libye des avions de chasse ont tiré sur les citoyens dans la capitale pour mettre fin au soulèvement populaire.

La Libye de Kadhafi – un test pour le monde
Si la communauté internationale ne réagit pas immédiatement, et sévèrement, aux menaces de bain de sang proférées ouvertement par le régime libyen contre ses propres citoyens, elle ne passera pas le test.  En supplément, une carte interactive sur les pays membres de la Ligue arabe. Lire ici l’article.

Crise arabe et monde
Les conséquences internationales de la crise qui secoue le monde arabe
Un dossier spécial produit par
The Mark et réunissant plusieurs spécialistes se concentre sur les conséquences internationales de la crise en Égypte et dans le monde arabe en général. Surtout que cette crise, dit-on, pourrait consolider les avancées des islamistes fondamentaux plutôt que permettre la transition souhaitée vers une forme quelconque de démocratie. (note : en cliquant sur le nom de l’auteur d’un article, vous accéderez au texte original complet, en anglais)

Les USA et la crise arabe
Les émeutes du Caire semblent être autant une surprise qu’un embarras pour la Maison Blanche d’Obama – sans parler des protestations en Tunisie et maintenant au Maroc.
OPINION : Peter WORTHINGTON
Traduction (titres, illustrations) : scriban média
Peu après son élection à la présidence des États-Unis, Barack Obama a visité Le Caire et a dit comprendre les aspirations musulmanes; il a promis un soutien au président Hosni Moubarak et à l’entreprise de démocratisation égyptienne.
Même s’il fut accueilli avec enthousiasme par les Égyptiens, c’était quelque peu prématuré – comme beaucoup des gestes d’Obama.
Dépendamment du point de vue de chacun, le monde arabe traverse une sorte d’agitation en ce moment, du moins cette partie du monde arabe qui est considérée comme raisonnable, stable et pro-américaine.

Situations mondiales à risque
Le Centre d’action préventive, bras de Foreign Affairs, a approché plusieurs spécialistes de la scène internationale à la fin de l’année dernière afin de connaître leurs opinions sur les situations mondiales qui doivent être surveillées de près et les risques de situations de crise pour l’année 2011. Le point de vue est américain, mais si l’une ou l’autre de ces situations se présentait, les répercussions seraient mondiales.
On a ensuite dressé une liste des points chauds à surveiller, répertoriés sur trois niveaux (
tier), mais le Centre avertit que les scénarios qui suivent, plausibles sans être nécessairement probables, n’ont été inscrits dans aucun ordre particulier quant à leur probabilité. Toutefois, comme on peut le voir ci-dessous, le développement de certaines situations depuis le début de l’année 2011 laisse penser que ces spécialistes ont vu juste sur plusieurs points.

WHAT AND HOW MATTERS

James Ferguson on seeing what isn’t there
RT @intldogooder Great post! MT @YairAizenman The limits of deduction & learning to see what IS there @RachelStrohmhttp://awe.sm/5Gi2G
February 24th, 2011
Over at the wonderful (and sadly defunct) Theory Talks, James Ferguson, the Stanford anthropologist, responds to the question of the “biggest challenge in global studies”:
One of the things that bothers me about a lot of what I read the in social sciences that’s, as you say, ‘globally oriented’, is that it seems to start with a bunch of certainties, a bunch of assumptions – a kind of Western liberal common sense – that we know how countries ought to be organized. Theyought to be democracies; they ought to respect human rights; they oughtto guarantee the rule of law; they ought to be at peace with their neighbors. And then you look at, say, a country in Africa and all you’re able to see is a series of lacks – of things that should be there but aren’t. And you end up constructing huge parts of the world as just sort of empty spaces where things ought to be there but aren’t. And it leads to a kind of impoverished understanding, I think, because you don’t really understand what is going on here. How do people conduct their affairs? How is legitimate authority exercised? How are rules made and enforced? You know, all the kinds of questions that ought to be the starting place tend to disappear or recede into the background. So, I think the real challenge is to approach this whole question with a sense of openness, a willingness to be surprised and learn something new and not to be so deductive.

Do You Really Need a Digital Sabbath?
WEDNESDAY February 23, 2011
One of the more obvious adages in the world of workplace wellness is that we need to disconnect to re-connect—with each other, with the natural world, with ourselves. This means shutting off the smart-phone or powering down the computer so that we can reengage with our priorities, discipline our attention, and ‘unhook’ from the digital universe.
But does this apply when your internet connection may be your only link to the wider world?
When you are an aid worker or expat living halfway across the world, a good internet connection is more than just a distraction. Used judiciously, it is your window on Family, Community, and Learning.

Titillating TED Talks for Development Folks
Three separate TED Talks caught my eye over the last week. All encouraged me to reflect on development as a practice and how I personally and professionally stay connected to “what is living” at a local level that is authentic and that has potential to unleash social change. No concrete answers yet of course, but how I love the questions!
Be a lamp, or a lifeboat, or a ladder. Help someone’s soul heal. Walk out of your house like a shepherd. Rumi

How Attending A Star Wars Convention Could Change The World « Pop Goes the Culture
“How Attending A Star Wars Convention Could #ChangeTheWorld: http://t.co/dmxIchE | mon thème de la semaine ”
So, last year, I had the awesome opportunity to present at Ignite Phoenix #6. My talk was titled ‘You’ll Never Watch Star Wars The Same Way Again’ and it delved into some of the more obscure bits of the Star Wars Expanded Universe. It was a total blast and I got a ton of positive feedback from the local community as well as the general online Star Wars community. It was the perfect way for me to get psyched about Star Wars Celebration V.
So, in August, I packed my trusty Yoda backpack and made my way down to Florida. It was awesome. You can read all about it (and see tons of pictures) here
& here. I was able to meet new people (including Star Wars author Dan Wallace, who was kind enough to give me an interview!), I was able to sit in on some amazing panels, and generally experience what it’s like to be part of such a positive and enthusiastic fan community.
A few months later, the “May the Force Be With Katie”
story stormed the interwebs, and it got me thinking…Star Wars fans rock! If every day was like a day at Celebration V, if every day was filled with the passion and positivity of Star Wars fans, the world would be a better place. Eureka! My idea for Ignite Phoenix #9 was born.

REVUE DE PRESSE PAR MES SOINS : LES PAYS EMERGENTS

Comment les Chinois préparent leur « révolution de jasmin »… sur Internet http://ow.ly/42r5G

Nos conseils pour bien investir dans les émergents http://bit.ly/hYIgdf via @florentdetroy

Exploitez la révolution émergente du pétrole non-conventionnel

Florent Detroy | Mercredi 16 février 2011

Les banques chinoises à l’assaut des marchés occidentaux
Florent Detroy | Lundi 14 février 2011

Un battement d’ailes en Egypte peut provoquer une tornade au Moyen-Orient
Florent Detroy | Jeudi 10 février 2011

Terres rares : Investissez directement sur les compagnies implantées en Chine
Florent Detroy | Mardi 25 janvier 2011

Chili : l’émergent à ne pas manquer en 2011
Florent Detroy | Jeudi 13 janvier 2011

Asie : Pétrole et gaz feront les milliardaires de demain. Soyez de la partie
Florent Detroy | Mercredi 05 janvier 2011

Les pétroliers : Leur stratégie pour l’après-pétrole
Florent Detroy | Mercredi 01 septembre 2010

Advertisements