« Maybe no one cares about climate change because we’re wired for extinction » #climatechange (édité)

Par défaut

Edit ce 4 mars

Eh oui, voilà ce qui arrive quand les médias se focalisent sur un seul truc…

LE SÉISME DE NOUVELLE-ZÉLANDE : L’OUBLIÉ DE L’ACTU (Terrafemina)
C’était mardi dernier à 12h51 le 22 février à l’heure des repas pour certains et du repos pour d’autres, au moment de grande affluence dans le centre-ville de Christchurch (390 000 habitants), que la terre s ’est mise à trembler pour atteindre 6,3 de magnitude sur l’échelle de Richter en plein centre, faisant immédiatement de gros dégâts mais surtout des pertes humaines.
On découvre alors très vite 65 morts dans des magasins proches et dans la cathédrale. Après une semaine, on dénombre plus de 160 morts et 240 disparus. Le bilan s’alourdit jour après jour, sans compter les gens isolés qu’on a pas encore eu le temps de contacter pour vérifier s’ils manquent ou sont ailleurs, car bien sûr dans ces moments de panique extrême, on ne sait que faire et où se réfugier. Il y en aura pour très longtemps avant de dégager les nombreux édifices puisque le siège de la télévision locale a été réduit à l’état de ruine ainsi que des hôtels du centre-ville et des édifices publics, qui ont été tout aussi gravement touchés.
C’est le deuxième séisme en six mois dans la même région. Comme à chaque fois, les espoirs s’amenuisent au fil du temps pour retrouver des survivants comme l’a déclaré le responsable de la police M. Russell Gibson. Pourtant, les secours ne baissent pas les bras pour autant. Le Premier ministre John Key garde espoir malgré tout en pensant que bien des fois on a retrouvé des gens dans des gravas longtemps après. Bien sûr, des patrouilles de police sillonnent les lieux pour protéger les zones sinistrées des pillards en espérant entendre aussi un appel, avoir un signe de vie par d’éventuels survivants.
Je n’ai pas entendu qu’il y aurait des aides internationales, est-ce parce qu’il n’y a pas d’enjeu  ? Certes, l’actualité internationale est dense en ce moment, mais pourquoi la Nouvelle-Zélande est-elle ainsi mise de côté par les médias ? Ces 160 morts-là valent-ils moins que d’autres ?
Billet connexe
God Bless You New Zealand

Publié : 27 février 2011
————————————————————————-


RT @grist «Maybe no one cares about climate change because we’re wired for extinction» http://ow.ly/44gs6 | or what about our resilience

This piece was written by George Black.
In my unending (and thus far, I have to confess, largely fruitless) attempts to figure out why Americans aren’t more alarmed about climate change, one of the more intriguing ideas I’ve heard recently was put to me by a psychologist named Andrew Shatté.
Shatté, a professor at the University of Arizona, is best known for
his work on resilience — the ability of humans to deal with adversity. His thesis on climate change, in a nutshell, is that we are hardwired for extinction. He compares us to the Irish elk, which went extinct about 11,000 years ago. The male of that species evolved to grow big antlers — I mean really gargantuan antlers, racks up to 12 feet wide, designed for the usual reasons of aggression, defense, and sexual display. Over time, the antlers got so big that the elk couldn’t consume enough calories to sustain their growth, so instead the antlers began to feed in auto-parasitic fashion on the calcium in the animals’ bones. If galloping osteoporosis didn’t kill them, they got their antlers impossibly tangled up in the overhead branches and starved to death.
Lire la suite

Autre Tweet connexe
Christchurch, New Zealand Quake Knocks 30 Million Tons of Ice off Glacier
:  http://t.co/6S0bZ8E #climatechange

In addition to the horrible human catastrophe that is currently unfolding from the 6.3 magnitude earthquake that just struck Christchurch, New Zealand earlier today, the quake has apparently caused 30 million tons of ice to fall off the Tasman Glacier, New Zealand’s largest glacier.
Passengers of two explorer boats were reportedly hit with waves of up to 11.5 feet (3.5 meters) as a result of 30 million tons of ice crashing into Terminal Lake from Tasman Glacier in Aoraki Mountain Cook National Park today.

Et n’oubliez pas, je suis unplugged à partir de ce soir…