Les 1001 Histoires de Common Ground : «Proche-Orient/Afrique du Nord : l’espoir en ligne» by Farah I. Abdel Sater *

Par défaut


08 avril 2011
* Farah I. Abdel Sater est présidente et fondatrice de l’Association des jeunes des Nations Unies du Liban. Elle est aussi écrivain, bloqueuse et lauréate de l’Agence Universitaire de la Francophonie pour ses écrits sur la paix. Article écrit pour le Service de Presse de Common Ground (CGNews).

Source: Service de Presse de Common Ground (CGNews), 8 avril 2011, http://www.commongroundnews.org
Reproduction autorisée.

Beyrouth – L’espoir fleurit sur la toile. Photos de jeunes en Arabie saoudite reconstruisant après les dernières inondations, blogs de soutien aux manifestants pacifiques de la place Tahrir, vidéo de femmes travaillant ensemble pour surmonter les stéréotypes – autant de récits postés sur le nouveau site du réseau social de Common Ground, autant d’exemples d’une société arabe active et créative dans un monde globalisé, loin des stéréotypes qui hantent les moyens modernes de grande diffusion.

Pour les utilisateurs du site, ce nom, “Les 1001 histoires” (1001cgstories.org), évoquera sans doute les célèbres contes des Mille et une nuits. Le site est une plateforme interactive unique en son genre qui propose des exemples vivants de changement positif, d’intégration sociale, de dialogue, de solidarité et bien plus encore, documentés dans des articles, des vidéos et des photos que les internautes peuvent poster sur le site.

En cette époque où les médias classiques auraient tendance à faire fi des critères indispensables que sont l’équilibre et le contexte pour privilégier le négatif, les 1001 histoires de Common Ground, animés par des activistes de la société civile arabe pour une transformation constructive, suivent une démarche différente. Bien que le site soit ouvert et accessible au public international, la majorité des contributeurs proviennent du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Ils constituent le lectorat cible du site, dans la mesure où leur travail est en gros ignoré ou négligé par les médias traditionnels. L’authenticité des contributeurs les transforme en ambassadeurs culturels et sociaux de leurs pays.

J’ai une expérience personnelle de la mobilisation de la jeunesse du monde arabe par la publication d’appels à la participation à des événements internationaux (conférences, programmes de bourses, stages, concours, etc.) qui font appel à leur engagement dans le domaine du développement, de la transparence, des droits fondamentaux de la personne et du citoyen, du dialogue interculturel et du changement climatique sur mon blog : http://farah-has-a-lot-to-say.blogspot.com dont la devise est: « 1 femme, 365 causes ».

Mille et une histoires me donne l’occasion d’élargir le lectorat de mon blog, ses réseaux et sa visibilité. Les blogueurs et les cyberactivistes peuvent ainsi faire converger leurs efforts et leurs énergies vers une plateforme unique – 1001 histoires – pour offrir au monde une perspective différente sur les communautés du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord.

Les 1001 histoires du site de Common Ground sont un espace libre pour l’expression de la parole constructive. Le site publie toutes les opinions et toutes les expériences dans la mesure où elles proposent un regard, un acte ou une réalisation positive et où elles montrent des gens qui travaillent ensemble. Vous y verrez, par exemple, le travail de femmes, au Liban et en Egypte, qui revendiquent leurs droits et participent activement à des manifestations. Vous y lirez aussi comment les internautes ont joué un rôle essentiel dans la libération d’Ali Abdulemam, un autre blogueur, qui avait été arrêté à Bahreïn.

Construit selon un mode pratique et convivial, le site présente les trois caractéristiques principales que tout visiteur souhaite trouver: connexion facile et rapide, page d’accueil signalant les posts et contributions les plus récents (images, titres d’articles et vidéos vedettes) et un sondage permettant d’évaluer l’opinion des membres sur les problèmes pertinents de la région. Les utilisateurs peuvent également se connecter par le biais de leur compte Facebook. Ceci permet aux utilisateurs de Facebook de partager instantanément leurs récits d’action sociale positive en postant des vidéos, des images, des articles et des commentaires.

Le site, construit par Search for Common Ground, organisation internationale de transformation des conflits, est un paradis du multimédia, puisque s’y côtoient les moyens vidéo de YouTube, le flux des blogs de WordPress et les albums photo de Flickr – tout sur le même site et pour une même cause: partager des récits de transformation sociale positive créée par de simples citoyens du monde.

D’ici un mois environ, un concours ouvert aux candidats du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord récompensera les meilleures photos, articles et vidéos montrant une transformation positive en cours de réalisation. Un prix en espèces sera remis au gagnant dans chaque catégorie. Un autre prix en espèces couronnera la contribution qui décrira le mieux un changement positif dans le domaine des droits de la femme dans la région.

Dans un monde où les activistes qui ont choisi la voie de la coopération ont du mal à trouver l’inspiration, les 1001 histoires de Common Ground est un outil qui nous permettra d’apprendre les uns des autres et de partager ces récits qui sont les nôtres avec des lecteurs intéressés.

###