«Maman, pourquoi on ne dit rien sur Madagascar ?»

Par défaut


L’autre jour, mon fils m’a posé cette question, je lui ai répondu «j’en sais rien et pourtant il faudrait que les choses inavouables soit dénoncées.»

Alors, je profite pour partager les dernières nouvelles que j’ai lues sur le blog de Globalvoices et sur celui de Pitchboule qui dit «j’aime bien G. Andriantsolo même s’il écrit mieux et plus vite que moi»🙂

#Madagascar : les multiples visages de la censure fr.globalvoicesonline.org/2011/04/20/657… via @GlobalVoicesFr #HATATITE

Chroniques de Patagachie : « Grand banditisme ? » … par G.Andriantsolo: http://t.co/dJnnfxR via @pitchboule #Madagascar #HATATITE

Chroniques de Patagachie : Ministres congrus et célestes fantômes … par G.Andriantsolo: http://t.co/RG7hBX3 #Madagascar #HATATITE

Une réponse

  1. Pleure, ô ma compagnie bien-aimée

    Chronique de VANF

    Cette fois, c’est la honte. Les deux Boeing 767 d’Air Madagascar ne sont plus admis dans le ciel européen. Des appareils d’Air Madagascar sur «liste noire», l’année du 50ème anniversaire de la Compagnie nationale (15 décembre 1961), ça la fout définitivement mal !
    Cette Chronique ne se veut aucunement technique. Comme Air Madagascar et le gouvernement ont eu dix jours pour accélérer la conclusion de divers palliatifs, laissons aux vrais techniciens le loisir d’analyser et de commenter l’affrètement avec équipage d’un Boeing 767-300 d’Alitalia, l’autre affrètement d’un Airbus 330 de la compagnie Atlas Jet ou les possibilités qu’ouvrirait le récent accord aérien avec la Turquie. Le bon sens saura s’y retrouver, le moment venu.
    Non, cette Chronique est d’amertume. Que d’ailleurs, le gouvernement ne fasse pas appel moralement de la décision de l’autorité de sécurité aérienne de l’Union européenne, sonne comme un aveu. Alitalia, Atlas Jet, Turkish Airlines, quand bien même ce serait Singapore Airlines, ce n’est pas Air Madagascar. Qu’est-ce qui s’est passé ? Comment en est-on arrivé là ? Que peut-on encore sauver, malgré l’honneur bafoué ? […]

    http://www.lexpressmada.com/1965-chronique-de-vanf/pleure-o-ma-compagnie-bien-aimee.html