“MIFOHAZA! MITSANGANA! MITENENA!” Hoy i Rovahiga “Hiaraha mahita, hiaraha mijery”, hoy aho #13 mai

Par défaut

crédit photo : prettyzoely



Je viens de lire – là maintenant – ce billet de Rovahiga en date du mercredi 11 mai RODOBEN’NY MALAGASY HO AN’NY TANINDRAZANA!

Pour ceux qui ne connaissent pas la langue, en gros, ce message s’adresse à la minorité qui n’a aucun poids et pourtant qui dérange…Rovahiga nous demande de nous réveiller, de nous lever, de nous exprimer.

Et aussi celui-ci Ny Hasin’ny 13 mai

Et enfin celui-là LE KIOSQUE DU BLOG : « RODOBE » A DIEU VA ! en date d’aujourd’hui 12 mai

Pour terminer, voici une vidéo présentant Raoul qui chantait « Hiaraha mahita, hiaraha mijery » pour lui rendre hommage suite à son décès l’année dernière mais et dont les paroles correspondent à mon état d’esprit actuel concernant Madagascar…

Hiaraha mahita, hiaraha mijery

Hiaraha mahita, hiaraha mijery
Tsy mety tafita raha mbola voatery
Ny saina é, sy ny heritreretina
Koa manao azafady aho raha azo atao
F’izaho tsy hitanty hiady aminao
Satria tsy mitovy ny entana

Fa samy mitady hasambarana
Ho vokatr’ireo hasasarana
Ka izy indray no hilaharana
Ho mazana be ity fiakarana é
Ho anay tsy mba manana anarana
Azafady mba aza hiangarana

Rahoviana indray vao hifarana é?
Ity tohatra lava fiakarana

Ialahy efa voky tsy mety hatoky
Ireo mbola noana tsy hijanona foana
Amin’izany é, sy hivalaketraka
Tsy maintsy hitady izy fa mafy ady
Tsy maintsy hikaroka ary hidaroka anao
izay nihetraketraka.

Tsy resy tsy akory izy ireny
Na mangina tsy miteniteny
Ka hiharitra mandrakizay
Hiharitra ny mahamay
Dondrona tsy mba mahay
Kamboty reny sy ray
Ka hanaovanao anjojay
Sy avela ho main’ny sakay

fomban’ny olona ny mitsikera
Fomban’ny vorona ny mianjera
Rehefa tsy mahay manidina
Ka amboary tsara ny lalantantara
aza variana mizara milara ianao
sao dia mitsingidina

Fa hafa ny andro omaly
Samy tsy mbola nijaly é
Mbola ampy dia ampy ny kaly
Samy mba nifalifaly
Na tanora na maintimolaly
Nifanaraka tsy nifamaly

Moa ve tsy izany levaly
Miantsoantso tsy misy mpamaly
Moa ve tsy izany levaly
Miantsoantso tsy misy mpamaly

  1. tu sais, tu n’es pas le seul à être fatigué alors on se soutient comme on peut…

    merci à toi d’avoir lancé cet appel malgré ta fatigue!

    que le monde entier t’entende !

  2. Que deviendrai-je sans toi très chère prettyzoely. Cette page tombe juste à un moment où je suis particulièrement fatigué. Fatigué de crier, fatigué car lâché par ma foi, et voilà que tu m’extirpes de mon antipathie pour continuer à espérer. Merci pour tout et que Dieu soit avec nous.