«Un Jour Sur Terre» by UNPD via @GoodPlanetInfo #101010

Par défaut



Ajoutée par undp le 14 juin 2011
Le 10 Octobre 2010, les employés du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans plus de 100 pays à travers le monde ont pris part à un projet de film collaboratif visant à documenter le travail du PNUD. Pour beaucoup d’entre eux, c’était la première fois qu’ils se servaient d’une caméra vidéo.
Le
résultat de cette initiative est un film de huit minutes illustrant l’étendue des interventions du PNUD. Il offre un aperçu des activités quotidiennes des bureaux de pays à travers le monde, montrant ce que le PNUD réalise sur le terrain et la manière dont il gère ses partenariats mondiaux. Le film met également en vedette la diversité des cultures avec lesquelles les équipes du PNUD interagissent, et met l’accent sur les aspects prioritaires des efforts des Nations Unies, et notamment des Objectifs du Millénaire pour le développement que poursuit le PNUD.
Le
produit fini, intitulé « Un Jour Sur Terre », se présente sous la forme d’un collage, composé d’instantanés vidéo inédits de chaque pays de la planète réalisés sur une même période de 24 heures. Au total, 16.000 réalisateurs de plus de 190 pays ont contribué à documenter les innombrables histoires de triomphes, tragédies, espoirs et peurs qui se déroulent dans le monde chaque jour.
Actuellement,
l’initiative « Un Jour Sur Terre » travaille au montage d’un documentaire long métrage qui sera diffusé plus tard cette année. L’initiative a également contribué à la création d’une archive vidéo sans précédent, qui est à la disposition de tous les contributeurs au film. Il est possible d’accéder à cette archive via une carte en ligne géo-référencée à l’adresse suivante:http://archive.onedayonearth.org.
Afin
d’assurer une participation aussi grande que possible au processus de tournage, l’initiative « Un Jour Sur Terre » a fait don de 120 caméras haute définition (HD) au personnel du PNUD dans différents pays, dont l’Afghanistan, le Bangladesh, le sud-Soudan et le Venezuela. Les cinéastes ont également bénéficié d’un soutien logistique de la part des bureaux régionaux et locaux du PNUD, incluant la collecte des données vidéo dans les zones de faible bande passante.
« La
valeur des projets de collaboration internationale en matière de contenu multimédia ne réside pas uniquement dans la création d’une immense banque d’instantanés et d’une nouvelle perspective, mais également dans la mise à disposition d’un projet commun aux citoyens du monde entier », dit Brandon Litman, co-fondateur et producteur exécutif de la première édition de « Un Jour sur Terre ».  »
Le
11 Novembre 2011 (11.11.11), nous espérons rééditer ce projet de tournage mondial. Ce faisant, nous avons l’intention de continuer d’établir un pont entre les auteurs et les causes que nous soutenons.