13 août : C’est la Journée Internationale des Gauchers – Celebrate your right to be left-handed

Par défaut


Vous le saviez, vous ? Moi pas ! C’est dans la catégorie des Journées Internationales de Wikipedia que je l’ai découvert…

Et comme mes enfants sont tous les 2 gauchers alors je marque le coup …Ils n’ont pas eu trop de mal car nous ne les avons jamais contrariés mais en revanche, dans un monde où tout est fait pour et par les droitiers, il y a certaines choses à relever, comme le système éducatif (la base de tout) : la prise en compte de la différence, les outils scolaires spécial gaucher, le placement en classe, etc.

Ma mère était une gauchère contrariée pour l’écriture (on l’a obligée à utiliser la main droite) mais elle a gardé l’utilisation de la main gauche pour le reste, moi-même je dois être une gauchère contrariée : j’écris de la main droite mais je sais utiliser la main gauche pour pas mal de tâches ménagères…Et aussi mon cerveau gauche  🙂

Wikipedia
La Journée internationale des gauchers (International Lefthanders Day en anglais) est un évènement annuel et mondial qui se produit tous les 13 août. Cette journée fut instaurée en 1976.

Sur le blog de Le Vif qui l’a marqué comme étant une actualité insolite l’année dernière
En 1975 l’Américain Dean R.Campbell a créé le premier syndicat de gauchers. Il a décidé en 1976 d’instaurer la journée des gauchers. La date du 13 août a été choisie car cette année-là, comme aujourd’hui, c’était un vendredi…porte-bonheur !
Le quotidien des gauchers est globalement plus difficile car le monde a été pensé par et pour les droitiers. Cette année (vendredi 13 août 2010)  la Journée internationale des gauchers est consacrée aux gauchers contrariés. «Nous restons une partie lésée de la population et les produits pour gauchers, tels couteaux, paires de ciseaux ou même instruments de musique, se font rares et chers», explique Andrea Hayek-Schwarz, pédagogue qui rééduque les gauchers contrariés, citée par Le Parisien sur son site internet.
 Selon l’experte, bien souvent les gauchers contrariés, c’est-à-dire ceux qu’on a obligé à utiliser leur main droite, souffrent de problèmes de concentration, de mémoire ou bien d’apprentissage puisqu’ils ne disposent pas de tout leur potentiel.

Mention spéciale du site www.lesgauchers.com cité dans le billet ci-dessus

PRÉCONISATIONS AUX ENSEIGNANTS DE L’ÉCOLE  PRIMAIRE

Fiche résultant de trois ans d’expérimentations. Cf. «Comprendre et accompagner l’élève gaucher, éléments de pédagogie adaptée aux spécificités mentales et gestuelles», Michel Galobardès, Hachette éducation 2007.
L’ÉLÈVE GAUCHER : PRISE EN COMPTE DE SA DIFFÉRENCE
(Étant bien entendu que la latéralité est désormais déterminée et repérée : en classe maternelle l’enfant  a eu non seulement le libre choix de sa main  préférée mais aussi celui de la surface d’expression graphique horizontale et verticale).
Le sens de «pensée» : le sens de lecture/écriture de la gauche vers la droite est favorable au sens naturel du droitier mais contraire à celui de l’élève gaucher qui doit s’y adapter. Cet effort supplémentaire s’ajoute à l’effort d’adaptation à un éventuel outillage inadéquat et à celui d’un geste d’écriture crispant (le bras se rapprochant du corps au lieu de s’en éloigner comme chez l’élève droitier) d’où la priorité :
– Une meilleure compréhension de l’élève gaucher permettra de l’accompagner dans ces efforts d’adaptation au sens gauche/droite.
Les élèves gauchers seront recensés en début d’année scolaire.
L’outillage spécialisé sera conseillé : ciseaux, taille-crayon et règle graduée.
(Si on pense renforcer l’élève gaucher en le privant du matériel adéquat qu’attend-on pour renforcer les droitiers en les équipant avec du matériel de gaucher ?).

Le geste d’écriture à main gauche rapproche le membre supérieur du corps et l’œil directeur est souvent le gauche. Il se crée une crispation-torsion de la nuque et du dos qui nuit à la concentration et à la qualité du travail donc :
L’élève sera placé sur le côté gauche d’une table lorsque celle-ci est prévue pour deux élèves.
L’élève sera placé dans la rangée de gauche afin de l’inciter à tourner la tête vers sa droite, ce qui dévérouille sa nuque.
Le cahier sera décalé vers la gauche (décrispation du membre et mise en jeu de l’œil directeur) et penché vers la droite (l’inverse pour le droitier), la feuille étant dans le prolongement de l’avant-bras qui écrit.
Rappel : le crayon se tient en pince entre la pulpe du pouce et celle de l’index avec simple appui sur le majeur.
Dr Michel Galobardès   Mars 2009

L’avis d’un Inspecteur de l’Éducation Nationale

Les travaux du Dr Galobardès contribuent à une prise de conscience des problématiques des gauchers en situation d’apprentissage dans un monde de droitiers.
Ils procurent aux enseignants des conseils ergonomiques pouvant prévenir de nombreuses difficultés et éviter des postures incorrectes susceptibles de développer des pathologies.
Naturellement, ses travaux méritent d’être portés à la connaissance des enseignants.
Personnellement je diffuse ses préconisations aux écoles de mon secteur.
Guy BILLÈS IEN Perpignan

Les classes PILOTES
Une innovation Les classes  » PILOTES  » pour gaucher

Suite logique des classes  » EXPÉRIMENTALES « (1)
Les élèves gauchers ne bénéficient pas actuellement d’une pédagogie adaptée à leur gestuelle et à leur manière de penser. Pourtant, un Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale suggère qu’il faut offrir de réelles alternatives aux élèves.
Pour l’élève gaucher il manque cependant la préconisation et l’utilisation d’un élément important pour que ces principes puissent fonctionner : un matériel adapté !
Extrait du Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale n°1 du 14 févier 2002
  […] C’est en étant attentif à ses comportements dans différentes activités qu’on peut vérifier si un enfant va devenir droitier ou gaucher et qu’on peut donc l’aider à structurer cette  composante importante de sa motricité. Il convient de lui offrir de réelles alternatives et de lui faire prendre conscience des résultats qu’il obtient en fonction du geste et de la main qu’il mobilise. Qu’il soit droitier ou gaucher il doit apprendre à tenir ses instruments sans crisper la main (en utilisant la pince du pouce et de l’index et le support du majeur), à disposer la surface qu’il utilise dans le prolongement de l’avant-bras (correctement placé) tout en  adoptant une posture adéquate.[…]

Pour info, il existe une boutique pour les gauchers sur le même site

Lire aussi

Faites la fête le 13 Août – Et si on tentait de changer le sens du monde ?

L’histoire des gauchers

Celebrate your right to be left-handed

Left handed products demonstration videos

Don’t Feel Left Out Celebrate National Left Handers Day! 13 August 2011

Advertisements

Les commentaires sont fermés.