«Ouvertures, la tribune de l’honnête homme du XXIème siècle» – «Le temps du Citoyen»

Par défaut

Voici un site que je viens de découvrir et dont je partage ici quelques extraits d’articles qui me semblent intéressants…


Rappeurs citoyens

23/08/2011 > Sud – Nord/Sud
Sénégal : le collectif «Y’en a marre» commence à agacer le pouvoir 

par Bernado Houenoussi
Pikine, Guédiawaye et Rufisque sont des quartiers de la banlieue de Dakar (Sénégal) où trois millions de personnes triment au quotidien. C’est là qu’est né début 2011 le mouvement citoyen «Y’en a marre» lancé par des jeunes rappeurs dont Fadel Barro et Thiat, tous deux membres du groupe Keur Gui. Avec Malal Talla, alias Fou Malade, ils dénoncent par ce biais les dérives du Parti démocratique sénégalais (Pds) actuellement au pouvoir.

Afrique sub-saharienne
Comment la société civile se mobilise pour conforter les avancées démocratiques

12/07/2011 > Sud – Nord/Sud
par Bernado Houenoussi
Depuis le début des années 90, le multipartisme intégral a progressivement remplacé, dans les pays d’Afrique sub-saharienne, le régime du parti unique en cours durant les précédentes décennies. A côté des nouvelles formations politiques créées dans la foulée, des organisations,  principalement de la société civile, ont fait leur apparition et accompagnent de leur aiguillon cette nouvelle donne politique.

Interview

Mathias Hounkpè : «Les Africains ne peuvent se dispenser de réfléchir à leur propre système politique»
par Bernado Houenoussi
29/06/2011 > Sud – Nord/Sud
Mathias Hounkpè
, politologue et expert à l’International fundation for electoral system (Ifes), évoque les retombées éventuelles du printemps arabe en Afrique sub-saharienne, la guerre en Libye et la question du modèle pour les systèmes politiques africains.

Interview
Africains : «Réapprendre notre histoire pour impulser notre développement»
12/05/2011 > Sud – Nord/Sud
par Bernado Houenoussi
A l’occasion de la sortie de son livre «L’Homme Africain est-il intelligent ?» aux éditions Afrique noire debout (Afnod), Alexandre de Souza invite «l’Homme Africain» à s’approprier sa véritable histoire, condition première pour réussir le développement de son Continent.

Les commentaires sont fermés.