Ecoutez Rokia Traoré chanter chez «mon ami» TED

Par défaut


Vous l’aurez compris, je suis in the mood of music ces derniers temps.

« La vie est trop courte, le temps trop précieux, pour dire des choses inutiles. » Voltaire. Lettre à L’abbé Duros, le 30 octobre 1738.

Chez mon « ami » TED

Rokia Traore sings « Kounandi » TED Global 2007

Rokia Traore sings « M’Bifo » TED Global 2007 

En savoir plus sur Rokia Traore

Prix Découverte Afrique 1997 / Mali (RFI Musique)
21/11/2007 –
Rokia Traore trace un chemin particulier dans la création africaine, et malienne en particulier. Si elle ne renie pas du tout ses origines, elle adapte sa musique à son temps et à ses préoccupations sans à priori, ni contrainte.
Toute la discographie

WATI/LE TEMPS de Rokia Traoré (Africultures)
Paris | 25|10|2007 –Salle Pleyel
Avec retenue et pudeur, loin des envolées puissantes qui font la marque d’autres chanteuses maliennes, Rokia Traoré chante en bamadan sa différence.

Rokia Traoré’s Wati Barbican, London (guardian music)
Robin Denselow The Guardian, Thursday 2 August 2007 23.53 BST
This was a difficult comeback for one of the most bravely experimental musicians in Africa. It is nearly four years since Rokia Traoré last played in London; after taking time out to become a mother and rethink her musical ideas, she is back – to present the British premiere of a multimedia work commissioned by the director Peter Sellars for a festival held in Vienna last year to celebrate the 250th anniversary of Mozart’s birth.

Mozart and the magic iron bar (guardian music)
Robin Denselow The Guardian, Friday 6 July 2007
Rokia Traore’s adventurous new work, which takes the great composer out of Austria and into Mali, dazzled Robin Denselow in Vienna and is set to raise eyebrows at the Barbican

  1. J’ai surtout remarqué que c’est quand je publie des vidéos de chez mon « ami » TED que j’ai cette impression. So irritating semble-t-il…

    Néanmoins, merci encore à toi ! Ma culture cervantèsque et donquichottesque est plus élargie grâce à toi !!! oui je suis une ignare complète, je l’avoue sans honte !

    Et ravie que mon blog t’apaise…

    Bonne soirée

  2. « parler dans le vent » tu dis ? Cela a des accents très Cervatès. Don Quichotte et ses moulins à vent pour tout dire.
    Mais oui que ce blog est bien. Très rafraîchissant. Les couleurs de mon humeur n’étant pas à la querelle ces temps-ci, j’y puise de l’appaisement !

  3. Merci à toi !

    Au moins avec toi, je ne « parle » pas dans le vent🙂 et pourtant « mon blog est bien, mon blog est bien », « j’ai beaucoup à dire, j’ai beaucoup à dire ». c’est une anecdote sur la méthode coué que je partage avec un jeune bloggueur malgache http://tulearenvie.mondoblog.org/

    Mes goûts musicaux étant éclectiques, qui sait, Manu Chao sera ici un jour si je tombe sur quelque chose qui me « parle » ? Car il faut que ça me parle, tu l’auras compris.

    Bonne soirée
    PZ

  4. Merci Zoely. Décidément, de plus en plus intéressantes toutes ces suggestions musicales. Intéressantes et éclectiques. Pas de Manu Chao à l’horizon ? Je taquine ! Rokia Traoré, c’est pas mal. Du top même. Son intéprétation de MBifo m’a donné le goût de réécouter un artiste qui a une place à part: Salif Keïta. Cette chanson dans ses sonorités me rappellent en effet quelques chansons de Salif.

    Proverbe du jour qui n’a rien à voir avec le post : Celui qui a vu le lion et celui qui l’a entendu rugir, n’ont pas la même manière de courir.

    Walid