I Like on my blog

Par défaut

I Like Fatoumata DIAWARA my another #Joyoflife #AWR #Moussa #Women #Fatou on my blog

Fatoumata Diawara – ART THERAPIE – AKWAABA PRODUCTIONS 2010

Fatoumata DIAWARA – Mali (Africultures)
Artiste professionnelle depuis plus de 10 ans, Fatoumata Diawara se consacre à une carrière solo d’auteur compositeur et interprète.
Née en Côte d’ivoire, Fatoumata Diawara y passera le début de son enfance.
À 12 ans, elle part vivre au Mali où elle retrouve ses origines. En 1996, Fatoumata est repérée par le grand cinéaste Cheick Oumar Sissoko qui l’engage dans le film LA GENESE (prix Un certain regard à Cannes) afin d’interpréter le premier rôle féminin. Elle tourne dans plusieurs long-métrages dont SIA : LE RÊVE DU PYTHON (Prix spécial du Jury au Fespaco 2001) et deux ans plus tard, elle vient en France pour la première fois afin de travailler au theatre Bouffes du Nord sur l’adaptation de Jean-Louis Sagot Duvauroux de la pièce ANTIGONE.
En 2002, elle entend dire que la troupe Royal Deluxe, la plus grosse compagnie de théâtre de rue au monde, cherche une comédienne. Elle passe le casting, elle est engagée sur-le-champ. C’est un bouleversement dans sa vie d’artiste et de femme. Fatoumata tourne cinq ans avec le Royal Deluxe. Elle chante, danse, joue la comédie et parcourt la planète. Cependant, en Novembre 2006 Fatoumata est choisie pour interpreter le premier rôle féminin de l’Opera du Sahel à Bamako. Elle retourne alors au Mali après plusieurs années d’absence. C’est en ce moment qu’elle est remarquée par Cheick Tidiane Seck. Elle rejoint alors la crème des musiciens maliens pour enregistrer l’album de la diva jazz américaine Dee Dee Bridgewater. Dans cette même période, elle rencontre Oumou Sangaré qui la sollicite aussitôt pour l’enregistrement de son dernier album Seya.

I Like Soneni and the Soul on my blog #LoveMyLondon : We can go in the sunshine there is peace

Ajoutée par sonenimusic le 22 sept. 2011

DOWNLOAD YOUR FREE COPY OF ‘LOVE MY LONDON:http://soneniandthesoul.com/
‘Love My London’ is an honest and insightful look at London through the eyes of six spoken word artists. The experiences from second generation African and West Indian heritages have a strong influence and steer the direction of the track. Each artist brings their own unique flavour and the groove based hiphop production from the band sets the tone perfectly for Soneni, Leroy Rose, Ms KG, Tshaka Campbell, Comfort and Alim Kamara as they each address the issues (inc. TFL!) & cultural divides that exist in the country’s capital.
Web Site http://soneniandthesoul.com/

  1. Pingback: Oser le monde à Londres #AlexandraLeroux #SPCG #SoneniAndTheSoul « Blogueuse sur le Net pour un Monde Meilleur

  2. Bonjour Walid !

    tu dis « ce n’est pas de la musique, mais de l’Art. De l’or en barre. J’ADORE.

    tu fais bien de le dire car je ne sais si tu as remarqué en en-tête de MA playlist mais Fatoumata Diawara fait de la musique son ART THERAPIE

    my #JoyofLife ! such as @Letlifehappen

    Mon credo serait alors désormais : « Je n’attends pas d’être malade pour me guérir de tous les maux du monde »

    Le Monde est merveilleux ! Let Life Happen

  3. Le monde est décidément bien fait. Hier, je me promets d’écouter la playlist où elle y figure. En fin de journée, pris dans les embouteillages, sur Radio France Internationale, bingo : une de ses chansons passe. Une voix aérienne dans la grande tradition des voix maliennes (Djénaba Seck, Oumou Sangaré, etc.), qui donne de l’âme, des frissons, de l’émotion, de la vérité. De la tendresse aussi. Beaucoup de mélancolie parfois. Avec l’urbanisation galopante, ce sont des pans de culture qui s’en vont.
    La richesse de notre partie du monde c’est la culture. Point barre. Retour à la ligne.
    La musique du Mali (spécialement celle du Wassoulou… « pour les initiés »… rires), ce n’est pas de la musique, mais de l’Art. De l’or en barre. J’ADORE.
    Zoely : MERCI une fois. MERCI, deux fois, MERCI, mille fois.
    Le monde est plus léger. Le monde me semble meilleurJe sens que ce mardi va être pétillant !
    Walid.