Crise économique – France – G20 – Grèce – Sommet : le G20 avant le Gvain ?

Par défaut

Eh oui, il semble que cela va être à nouveau un Gvain les 3 et 4 novembre. Tout le monde se rassemble autour de la Grèce et les problèmes resteront les mêmes au Sommet sans avoir trouvé de solutions…

Billet précédent publié ce jour

Extrait
In PARIS – A trois jours du G20 de Cannes, actions des ONG Oxfam et One à Paris
 Créé le 31/10/2011
…un faux
Nicolas Sarkozy sur un tapis rouge déroulé sur les marches du Petit Palais (VIIIe).
Le président français, veste à paillettes rouge et pantalon blanc, a tour à tour posé avec un
Barack Obama en smoking et une Angela Merkel en robe de soirée, devant une banderole proclamant : «Le G20: c’est pas du cinéma».
In Crise : un calendrier international chargé – Le Figaro
Par Marie Visot – Publié le 09/10/2011
Ces derniers jours, Barack Obama est revenu plusieurs fois à la charge sur la résolution trop lente à son goût de la crise en zone euro.
…un calendrier très chargé qui les amènera jusqu’au G20 de Cannes les 3 et 4 novembre prochains. «L’Europe devra avoir résolu tous ses problèmes», avant cette date, ont martelé le président de la République et la chancelière.

Mis en commentaire sur ce billet
Development and the Cannes G20 Summit
http://blogs.cgdev.org/globaldevelopment/2011/11/development-and-the-cannes-g-20-summit.php via @CGDev
« the G20 will not be able to keep climate off the agenda indefinitely »

Revue de presse ce jour 2 novembre

C’est quoi ce cinéma ? Crise grecque : jusqu’où ira l’onde de choc ? – Ouest-France
Économie mercredi 02 novembre 2011
La consternation prédomine dans la zone euro au lendemain de la décision de Papandréou de provoquer un référendum sur le plan européen de renflouement de la Grèce. Un vrai séisme, à la veille du G20.
Les dirigeants de la zone euro avaient accepté, à l’issue de leur sommet du 26 octobre à Bruxelles, de prêter 130 milliards d’euros à la Grèce et obtenu des créanciers privés qu’ils effacent 50 % des quelque 210 milliards d’euros de titres grecs qu’ils détiennent.
Autant dire qu’en guise de «remerciement», l’annonce surprise, dimanche soir, d’un référendum par Georges Papandréou, le Premier ministre grec, sur l’aide accordée à son pays a été vécue comme peu loyale. Elle a suscité des réactions en chaîne : panique des marchés, incompréhension, salve de critiques chez les partenaires européens à la veille du sommet du G20, jeudi et vendredi à Cannes, dont le menu était déjà bien chargé.
Les décisions du sommet de Bruxelles sont-elles gelées ? Jusqu’à ce que le peuple grec donne son avis, c’est «oui» pour Papandréou. La question est de savoir maintenant si les partenaires européens vont accepter ce contretemps sans réagir. La France et l’Allemagne ont pris l’initiative de réunir dès aujourd’hui les représentants des institutions européennes, du FMI et le Premier ministre grec, «pour examiner les conditions dans lesquelles les engagements pris seront tenus», a déclaré, hier soir, le Président français.
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Crise-grecque-jusqu-ou-ira-l-onde-de-choc-_6346-2006851-fils-tous_filDMA.Htm

À la veille du G20 de Cannes, Athènes place Nicolas Sarkozy en difficulté – La Voix du Nord
mercredi 02.11.2011, 05:13 – La Voix du Nord
|  CRISE DE LA DETTE (2/2) |
L’annonce surprise du référendum grec qui remet en cause le plan de sauvetage de la zone euro place Nicolas Sarkozy dans une situation politique très délicate.
C’était il y a cinq jours seulement. Quelques heures après un sommet européen «crucial», le chef de l’État expliquait à la télévision comment l’accord de Bruxelles allait permettre de sauver la Grèce et d’éviter une «catastrophe» financière à l’Europe et au monde entier.
«Si la Grèce était en faillite, il y avait un processus en cascade qui emportait tout le monde», assurait alors Nicolas Sarkozy. Avant de se déclarer optimiste sur les capacités de la Grèce à se sortir de la crise. Moins d’une semaine plus tard, tout est à refaire. Signe de la gravité de la situation,
Réunion de crise à l’Élysée

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2011/11/02/article_a-la-veille-du-g20-de-cannes-athenes-pla.shtml

Papandréou convoqué à Cannes avant le G20 – EuroNews
02/11 03:23 CET
Le dossier grec va dominer l’avant G20 à Cannes. Le référendum annoncé par surprise lundi par le Premier ministre George Papandreou sur le plan de sauvetage financier de la Grèce a provoqué un vent de panique.
Les marchés ont dégringolé hier. Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont eux été pris de courts et ont sommé leur collègue grec de venir s’expliquer :
“La France et l’Allemagne ont pris l’initiative de réunir demain (ce mercredi) avant l’ouverture du sommet du G20 l’ensemble des institutions européennes ainsi que le FMI pour examiner avec le Premier ministre grec les conditions dans lesquelles les engagements pris seront tenus”, déclare Nicolas Sarkozy.
http://fr.euronews.net/2011/11/02/papandreou-convoque-a-cannes-avant-le-g20/

Le G20 bouleversé par la « mauvaise surprise » grecque – LCI
le 01 novembre 2011 à 22h24 , mis à jour le 01 novembre 2011 à 22h45
Dossiers : Élection présidentielle 2012, Crise financière
La stratégie du G20 face à la crise mondiale est bouleversée par l’annonce d’un référendum à l’issue incertaine en Grèce, à deux jours de l’ouverture du sommet des grandes puissances. Rappel des thèmes qui doivent être débattus.
http://lci.tf1.fr/economie/conjoncture/le-programme-du-g20-bouleverse-par-le-seisme-grec-6801719.html

G20 : Sarkozy, maître de cérémonie sous tension – Le Figaro
Mots clés : Referendum, CRISE, DETTE, GRÈCE, CANNES, Nicolas Sarkozy De Nagy-Bocsa, G20, Accord De Bruxelles
Par Charles Jaigu Publié le 01/11/2011 à 20:42
L’accord de Bruxelles a été mis à mal par la décision du premier ministre grec, Georges Papandréou, d’organiser un référendum.
De Bruxelles à Cannes, Nicolas Sarkozy joue gros. La semaine dernière à Bruxelles, en duo avec Angela Merkel. Cette fois-ci à Cannes, en ordonnateur du sixième sommet du G20. Lundi soir, l’accord de Bruxelles a été piétiné par la décision grecque de le soumettre à référendum. Le président français va devoir faire, une nouvelle fois, la preuve de son savoir-faire dans les négociations internationales.
Pour Sarkozy, le G20 devra mettre en scène l’«interdépendance», celle qui rend coresponsables de la croissance les pays endettés et les pays débiteurs de la planète. Mais il mise évidemment sur la porosité entre les débats franco-français et les questions internationales. Pour le chef de l’État, il va de soi que les dossiers d’économie internationale sont désormais perçus par les Français comme de vrais sujets de politique intérieure. À l’heure où il est abondamment question de «démondialisation» et où les «indignés» battent le pavé de Wall Street et d’Athènes, le pari de Nicolas Sarkozy est bien de démontrer que les grands problèmes nationaux ne peuvent trouver aujourd’hui de solutions que dans une négociation internationale très sophistiquée, mais très aléatoire.
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/11/01/04016-20111101ARTFIG00460-g20-sarkozy-maitre-de-ceremonie-sous-tension.php

CRISE EN GRÈCE – La Tribune
– 01/11/2011 | 15:54 – Rendez-vous d’urgence à Cannes mercredi avant le G20
Avant que ne démarre le sommet du G20, une réunion d’urgence a été organisée mercredi. La chancelière allemande et le président français ont prévu de rencontrer d’un côté les représentants des institutions européennes et du FMI, puis, le premier ministre grec George Papandreou.
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20111101trib000660780/rendez-vous-d-urgence-a-cannes-mercredi-avant-le-g20-.html

Les commentaires sont fermés.