«Egomaniac» : Joey Starr dans toute sa splendeur ! feat Nicoletta – Mamy

Par défaut

Joey Starr

L’album de la semaine sur Canal Plus  est celui de Joey Starr  et j’ai adoré en particulier le titre «Mamy» chanson qu’il a «reprise» (au niveau de la mélodie) de celle de Nicoletta. Celle-ci est venue sur scène d’ailleurs chanter avec lui. Trop trop trop trop beau ! Malheureusement sur Youtube, je n’ai pas trouvé la vidéo correspondante. A la place, je vous propose celle avec les paroles de Joey Starr. Merci à la personne qui a ajouté la vidéo (+ les paroles) d’ailleurs ! Mettez à fond le volume !

Happy Friday ! Vive Vendredi !

Ajoutée par seullecrimepaie21 le 29 oct. 2011
2011 – Album Egomaniac
On m’a remis sous vide, tout ça me tiraille le bide
A force de parloirs, ma mère a chopé plein de nouvelles rides
Ici-bas le paradis et l’enfer sont derrière chaque mur
Je suis pas à ciel ouvert, ça me décivilise c’est sur
Mais comme ma vie intérieure sera toujours éternelle
Je vie pour celle qui m’attend, m’a forgé sous son aile
L’amour sera toujours état de grâce jusqu’à ce qu’on me l’arrache
Je serai toujours aussi inachevé comme l’humanité
Sache que

J’connais ton blues mamie, l’amour dont tu irradies
Je te voue ma vie ma mie
Tes souffrances m’ont donné vie
Mais je risque de finir seul avec mon putain d’égoisme
Je risque de finir tout seul avec mon cynisme.

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue {2x}

Aujourd’hui j’irradie d’une vraie fierté paternelle
J’ai réussi à reproduire ce qu’on lui a fait à elle
J’ai le blues mamie, ça me détruit ma mie
Je suis dans le swarp, tu sais comme amputé de la vie, mamie
Tous les jours je douille plus fort à en faire chialer les murs
Je peux pas relever la tête, tellement tout va à vive allure
Toi qui m’a donné ces enfants, qui veille sur eux comme il faut
Je m’en veux, j’en crève, de t’avoir fait défaut
Ma vie a eu un sens et je l’ai prise à contre-sens
Depuis tout est souffrance, mon semblant de vie pue le rance
Sauras-tu pardonner
Je demande pas d’oublier
Pardonne-moi, pour ces enfants qui ne veulent qu’être aimés

J’connais ton blues mamie, l’amour dont tu irradies
Je te voue ma vie ma mie
Tes souffrances m’ont donné vie
Mais je risque de finir tout seul avec mon cynisme

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue {2x}

Courage, abnégation, ça fait longtemps qu’elles en sont maîtres
De nos jours, toutes ces amazones sont contraintes de l’être
Quand le dominant miaule, l’ex dominé n’est plus aux ordres
Car pour protéger sa progéniture, il lui faut mordre
Femmes et enfants seul, maux d’une époque fragile
Drôle d’équilibre que de vivre constamment sur le fil
Combien de ces amazones non pas par choix vivent sur zone ou ailleurs,
Mais dignement leur courage trône,
Mère à fleur de l’âge, Mère courage, courageuse génitrice je peux palper ta rage
Faire une crois sur tes années blanches pour élever un bambin
Est un exploit de titan, et n’a rien d’anodin

J’connais ton blues mamie, l’amour dont tu irradies
Je te voue ma vie ma mie
Tes souffrances m’ont donné vie
Mais je risque de finir seul avec mon putain d’égoïsme
Je risque de finir tout seul avec mon cynisme

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue {2x}

Nicoletta – Mamy Blue

En hommage à Nicoletta pour son «nouveau» site  et à l’attention de la personne qui a ajouté la vidéo : UN GRAND MERCI également !

Ajoutée par RaMaRu567 le  7 oct. 2008

Lyrics to Mamy Blue:

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue {2x}
Ou es tu, ou es tu mamy blue
Oh mamy blue

Je suis partie un soir d’été
Sans dire un mot sans t’embrasser
Sans un regard sur le passé

Dès que j’ai franchi la frontière
Le vent soufflait plus fort qu’hier
Quand j’Étais près de toi ma mère

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue {2x}
Ou es tu, ou es tu mamy blue
Oh mamy blue

Et aujourd’hui te je reviens
Ou j’ai refait tout le chemin
Qui m’avait entraîné si loin

Tu n’es plus la pour me sourire
Me réchauffer me recueillir
Et je n’ai plus qu’à repartir

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue {2x}
Ou es tu, ou es tu mamy blue
Oh mamy blue

La maison a fermé ses yeux
Le chat et les chiens sont très vieux
Et ils viennent me dire adieu

Je ne reviendrai plus jamais
Dans ce village que j’aimais
Ou tu reposes désormais

Oh Mamy, oh mamy blue
Oh Mamy blue

Les commentaires sont fermés.