#Blogtrotters : Trip Nordeste- Brésil

Par défaut

Pour continuer,  je vous «emmène» découvrir le dernier périple de mon fils au Brésil avant de rentrer en France : une partie du voyage qu’il a effectué dans la partie Nordeste du pays. Je fais dans le désordre, histoire de vous embrouiller avec moi🙂🙂🙂 car mises à part les villes citées ci-dessous, je m’y perds à comparer (toute seule sans l’aide de mon fils) les photos avec le texte !!!! Je ne pense donc pas continuer après ce billet-ci…

Pour rappel, si je puis me permettre, les photos sont celles de mon fils, le texte vient de Wikipedia….

São Luis

São Luís do Maranhão, situé à un peu plus de 800 km à l’est de Belém, est la capitale de l’État de Maranhão. La ville est située sur l’île du même nom (Upaon-açu selon l’ancien nom donné par les indiens Tupinambas qui peuplaient la contrée, ce qui signifie grande île), entre les baies de São Marcos et de São José de Ribamar.
En 1594, des naufragés français abordent l’île actuelle, s’y trouvent bien et s’y fixent. Le 8 septembre 1612, les français Daniel de La Touche, connu en tant que seigneur de la Ravardière, et François de Rasilly, débarquent sur l’île et y construisent d’abord un ouvrage défensif appelé fort Saint Louis en l’honneur de Louis XIII. Ils sont en effet chargés de mission par le roi qui souhaite développer, depuis la Guyane, une «France équinoxiale». Mais le mariage franco-espagnol du roi avec Anne d’Autriche impose l’amitié avec les Espagnols, alliés aux Portugais dans l’aventure brésilienne : le projet de la France équinoxiale est abandonné, la mission française, privée de soutien, est conquise par les Hollandais puis les Portugais en 1615. Ainsi, São Luís est la seule capitale d’État du Brésil qui n’a pas été fondée par les Portugais et dont le nom est d’origine française.

Jericocoara

Pour prononcer Jericoacoara correctement au Brésil, il faut dire « Jeriquoiquoira », sinon personne ne comprend !
Perdu dans le parc national, le village de Jericoacoara se découvre sous les cocotiers devant une plage idyllique. Windsurfers le bonheur est bien là…
Jijoca de Jericoacoara est une municipalité brésilienne de l’État du Ceará, située à environ 300km de la capitale de l’état, Fortaleza.
Sa population était estimée à 15.261 habitants en 2004.
Jusqu’à 1985, Jericoacoara était un simple village de pêcheurs caché au sein d’immenses dunes en incessants déplacements, entre océan et lagune. Depuis cette date, le tourisme s’est développé.
Le Washington Post a classé en 1994 Jericoacoara comme faisant partie des dix plus belles plages du monde.
Le village reste difficile d’accès (pas de route) et la région a été transformée en parc naturel en 2002.