En finir avec les violences perpétrées un peu partout dans le monde – Mais comment ?

Par défaut

Aujourd’hui j’avais prévu de rendre hommage à Whitney Houston (ses obsèques auront lieu samedi lors d’une cérémonie privée dans sa ville natale) en mettant en titre Don’t Worry Be Happy Now – Everything’s Gonna Be Alright  #RIP Whitney Houston. Seulement voilà…

J’ai appris la mort de Whitney Houston comme tout le monde mais j’ai commencé à en parler seulement le lendemain sur Twitter et dans ce billet S’aimer soi-même d’abord et le reste suit… Et j’ai arrêté net quand j’ai lu des tweets de désespoir des Syriens concernant la médiatisation de cette mort. Encore hier, Global Voices a publié cet article Monde arabe : Repose en paix, Whitney Houston
Les réactions sont très variées : tristesse, choc ou critiques de ceux qui demandent pourquoi la mort de Houston a été plus médiatisée en quelques heures que la mort de milliers de Syriens pendant les 11 derniers mois.

J’ai même tweeté cet article comme ceci : 100 personnes meurent chaque jour en #Syria – cela n’attriste personne. #RIP Whitney Houston http://fr.globalvoicesonline.org/2012/02/15/98004/ via @GlobalVoicesFr

Où veux-je en venir ? Je suis triste dans les deux cas car la mort n’y est pas naturelle.
Les Syriens continueront à être tués tant que quoi ? Je n’en sais rien
Quant à Whitney Houston, elle est morte pour avoir eu un succès fulgurant très (trop ?) tôt et pour avoir été mariée à un homme violent. Il y a quelques années de cela, je conversais avec une personne qui disait «mais pourquoi elle se fait du mal au lieu de frapper son mari ?» à propos de l’emprise de la drogue et de l’alcool sur elle. Ben voilà ! Il y a des femmes qui «préfèrent» se faire du mal plutôt que de se battre pour s’aimer elles-mêmes. Lire par ailleurs ce magnifique billet  Whitney Houston’s Valentine’s Message publié par @LetLifeHappen sur son blog…

En attendant (quoi d’ailleurs), voici deux vidéos qui reflètent mon état d’esprit à propos de la mort de Whitney Houston et les paroles d’une chanson que je «dédie»  à tous ceux qui souffrent en ce bas monde qui marche sur la tête…

 

Et les paroles de la chanson One Love – toujours de Bob Marley- pour tous ceux qui souffrent…

One Love! One Heart!
Let’s get together and feel all right.
Hear the children cryin’ (One Love!);
Hear the children cryin’ (One Heart!),
Sayin’: give thanks and praise to the Lord and I will feel all right;
Sayin’: let’s get together and feel all right. Wo wo-wo wo-wo!

Let them all pass all their dirty remarks (One Love!);
There is one question I’d really love to ask (One Heart!):
Is there a place for the hopeless sinner,
Who has hurt all mankind just to save his own beliefs?

One Love! What about the one heart? One Heart!
What about Love ? Let’s get together and feel all right
As it was in the beginning (One Love!);
So shall it be in the end (One Heart!),
All right!
Give thanks and praise to the Lord and I will feel all right;
Let’s get together and feel all right.
One more thing!

Let’s get together to fight this Holy Armagiddyon (One Love!),
So when the Man comes there will be no, no doom (One Song!).
Have pity on those whose chances grows t’inner;
There ain’t no hiding place from the Father of Creation.

Sayin’: One Love! What about the One Heart? (One Heart!)
What about the love? Let’s get together and feel all right.
I’m pleadin’ to mankind! (One Love!);
Oh, Lord! (One Heart) Wo-ooh!

Give thanks and praise to the Lord and I will feel all right;
Let’s get together and feel all right.
Give thanks and praise to the Lord and I will feel all right;
Let’s get together and feel all right.