Vers une BONNE gouvernance mondiale de l’EAU : FAME, not the movie, nor FME

Par défaut


Oui Mesdames et Messieurs, du 12 au 17 mars 2012, deux forums vont avoir lieu à Marseille pour «débattre» de l’eau. 

Le Forum Mondial de l’Eau (FME)

Ce forum en est à sa VIème édition cette année et j’en ai déjà «parlé» dans ce billet «Only An Expert Can Deal With The Problem» dit Laurie Anderson #GlobalWater

Quant au résultat de la 5ème édition qui a eu lieu en 2009, vous en saurez plus sur le site developpementdurable.com dans l’article Forum mondial de l’eau : une semaine n’a pas suffi !
Publié le : 23/03/2009
Le cinquième Forum mondial de l’eau s’est achevé hier à Istanbul. Loin de faire l’unanimité, la déclaration finale se contente de formuler une série d’engagements et bute sur un problème sémantique. Elle ne confère à l’accès à l’eau qu’un statut de simple «besoin fondamental» et non de «droit humain» inaliénable. De nombreux pays s’en indignent…
La Journée mondiale de l’eau, dimanche 22, s’est transformée en eau de «boudin» !

Plus d’informations sur le VIème Forum Mondial de l’Eau

Le Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME)

L’objet du Forum Alternatif mondial de l’Eau (FAME)  est de construire une alternative concrète au VIème Forum Mondial de l’Eau (FME) organisé par le Conseil Mondial de l’Eau, organe des sociétés transnationales et de la Banque Mondiale qui prétend s’arroger la gouvernance mondiale de l’eau.
Ce mouvement a favorisé la reconnaissance de l’accès à l’eau comme l’un des droits humains fondamentaux par l’Assemblée Générale de l’ONU le 28 juillet 2010.
Eau, Planète et Peuples

Cet évènement sera l’occasion pour les acteurs de la société civile du monde entier d’échanger sur la place de l’eau au centre de nos sociétés, les actions mises en place, les succès obtenus et les difficultés rencontrées.

L’ACCÈS À L’EAU EST UN DROIT FONDAMENTAL
28 juillet 2010 – L’Assemblée générale de l’ONU a adopté mercredi une résolution dans laquelle elle déclare que le droit à une eau potable, salubre et propre est un «droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l’homme».
La résolution appelle les États et les organisations internationales à «fournir des ressources financières, à renforcer les capacités et à procéder à des transferts de technologies, grâce à l’aide et à la coopération internationales, en particulier en faveur des pays en développement». L’objectif est d’accroître les efforts pour fournir «de l’eau potable, salubre, propre, accessible et abordable et l’assainissement pour tous».

En amont du FAME : «Eau, Planète et Peuples, pour une citoyenneté mondiale» les 9 et 10 mars 2012
L’Etat français et le Conseil Mondial de l’Eau organisent le 6ème Forum Mondial de l’Eau du 12 au 17 mars 2012 à Marseille. La place de la société civile nous semble trop limitée et la parole portée lors du forum en est donc incomplète.
France Libertés organise pour le FAME un séminaire «Eau, Planète et Peuples, pour une citoyenneté mondiale»
en partenariat avec le Centre de Recherche et d’information pour le Développement (CRID), la Coalition Eau et l’Effet Papillon. Ces deux journées de proposition de la société civile internationale, organisée en amont du forum officiel, auront lieu les 9 et 10 mars 2012 au siège du Conseil régional Provence Alpes Côte d’azur.

Sur Good Planet à propos d’Eau, Planètes et Peuples : Vers une gouvernance mondiale de l’eau pour sortir de la spirale de l’échec
29/02/2012 9:38 am – EXTRAITS
Alors que les médias français ne vivent qu’au rythme des élections présidentielles, les acteurs qui comme la Fondation France Libertés défendent le droit à l’eau pour tous espèrent voir venir le jour prochain ou enfin les questions humanistes seront à l’esprit de tous les citoyens.
C’est bien là la faiblesse majeure de ce Forum Mondial de l’Eau. Ce bel évènement qui au fil des éditions démontre son incapacité à faire émerger une vraie gouvernance mondiale de l’eau. Les discussions sont belles, les invitations nombreuses, les budgets étrangement disproportionnés en ces temps de crise, mais que reste-t-il au lendemain de l’évènement quand tous les acteurs repartent vers leurs contrées ? Pas grand-chose jusqu’à maintenant. Même le droit à l’eau rejeté lors du précédent Forum à Istanbul a du être porté par la Bolivie à l’Assemblée générale des Nations Unies pour voir le jour. Mais depuis, rien. Pas un des pays occidentaux qui pourrait impulser un vrai grand changement en faveur de l’eau pour tous n’a fait le choix d’inscrire ce droit dans sa constitution.
Preuve en est, l’objectif porté par la France à Marseille sera de faire ratifier la convention de partage des eaux des fleuves transfrontaliers qui date de 1997 et qui attend toujours d’être ratifiée. La France l’a fait en 2010. On me dira, c’est mieux que rien. A condition toutefois que la ratification soit effective.
Mais est-ce suffisant ? Non, absolument pas. Ce n’est pas suffisant, ce n’est pas courageux. La résolution de l’Assemblée générale de juillet 2010 votée par la majorité des nations sans qu’aucune ne vote contre ouvrait la voie royale pour un grand courage de la communauté de l’eau à Marseille : faire d’un droit théorique un droit effectif dont nous puissions nous enorgueillir. 

Festival international de films documentaires organisé dans le cadre du FAME du 12 au 16 Mars.
Un Festival qui explore la thématique universelle et transversale de l’Eau et s’avance eau-delà des constats fatalistes, eau-delà des solutions toutes faites et des imaginaires contraints. Ici… et ailleurs…

PRÉSENTATION DES ATELIERS «EAU ET EXTRACTIVISME» les 15 et 16 mars
Eau et Extractivisme: du Nord au Sud, un modèle, des luttes.
Mines, puits de pétrole et de gaz, plantations ou élevages industriels, barrages hydroélectriques géants…, tous les jours, de nouveaux territoires sont transformés en zones de sacrifice destinées à fournir matières premières et énergie. L’exploitation à grande échelle de la nature et de ses «ressources» s’accélère de façon exponentielle dans les pays du «Sud», enfermés dans ce «rôle» depuis l’époque des colonies. Bouleversements sociaux et transformations culturelles inévitables, altérations souvent irréversibles des écosystèmes, pollutions aux effets dévastateurs pour la santé, – les impacts des industries extractives sont connus et dénoncés. Au Nord aussi, la prédation avance : la récente avalanche de projets d’exploitation d’hydrocarbures dans les pays occidentaux montre bien que, même si les contextes diffèrent, aucun territoire n’est définitivement épargné. Partout, au Sud, comme au Nord, éclatent des conflits entre populations victimes ou menacées, entreprises et pouvoirs publics. Dans de nombreux endroits de la planète, s’organisent des résistances, se structurent des mobilisations et naissent des mouvements populaires qui s’opposent aux «mégaprojets» d’exploitation de la nature.

PRÉSENTATION DES ATELIERS «FEMMES ET EAU» les 15 et 16 mars
Les femmes sont sous-représentées au sein des instances décisionnelles (politiques) et intellectuelles (universités) de plusieurs sociétés.

Qui veillera alors à faire valoir leurs droits auprès des décideurs, incluant le droit fondamental à l’eau potable et à l’assainissement ?
L’accès à l’eau potable universel aurait des conséquences positives sur la santé de milliards d’êtres humains, mais contribuerait aussi à un changement radical de la place de la femme dans plusieurs sociétés.
C’est sur ce constat que deux ateliers «Femmes et Eau» sont proposés.

CONCERT DE CLÔTURE DU FAME LE 17 MARS
Samedi 17 mars à partir de 18h au Dock des Suds, concert de clôture du FAME. Participation libre.

En solidarité du FAME 

RED VIDA soutient la construction d’un réseau européen de l’eau bien commun – Décembre 2011
RED VIVA envoie son message de fraternité et de solidarité avec l’assemblée « Vers la construction d’un réseau européen de l’eau, bien commun », événement qui se tiendra à Naples et à laquelle participeront les camarades de toute l’Europe qui luttent pour ce bien commun.
Les Amériques, Décembre 2011.
Chers soeurs et chers frères,
Le Réseau de Vigilance Interaméricain, pour la Défense et le Droit à l’eau, RED VIDA, souhaite vous faire parvenir son message de fraternité et de solidarité avec l’assemblée que vous tenez à Naples «Vers la construction d’un réseau européen de l’eau, bien commun», événement auquel participeront les camarades de toute l’Europe qui luttent pour ce bien commun.
Cette idée d’une «plate-forme commune» c’est-à-dire l’union des piliers de l’action et d’un projet commun, nous rappelle la constitution de notre propre réseau en août 2003 lorsque, résultat de l’union de nombreuses luttes similaires en Amérique, nous avons décidé de nous réunir en réseau continental, d’établir nos principes fondateurs et les premiers points de convergence pour suivre un chemin qui nous unit encore jusqu’à aujourd’hui. Notre plate-forme, a donné du «Sud» à nos luttes et a permis d’ouvrir de nombreux fronts, des commissions et des coordinations qui ont abouti à des victoires et ont été sources d’inspiration pour des milliers de gens.

Cela s’écrit Eau, mais cela se lit Démocratie – Juin 2011
Les Italiens ont majoritairement opté pour la suppression des lois favorisant la privatisation de l’eau en Italie lors d’un référendum national les 12 et 13 juin 2011.
Le 13 Juin 2011, nous avons écrit une belle page d’histoire en Italie.
Dans un pays où la démocratie est continuellement piétinée, un pays où les médias conditionnent la politique depuis plus de 20 ans, dans un pays où le processus de privatisation des biens communs ne connaissait aucun frein; nous avons réussit à nous réapproprier de nos droits en disant non à la marchandisation de l’eau et aux politiques néo-libérales et en disant oui à une démocratie participative et à la défense des biens communs.
Ce référendum populaire est né de l’initiative des Comités citoyens pour l’eau publique de toute l’Italie, depuis 2006 coordonnés par le Forum Italien des Mouvements pour l’Eau Publique.

Pages connexes

Développement Durable et Intégral

Gouvernance

  1. Pingback: A BOIRE ! 22 mars : journée internationale de l’eau #WWD2012 #JustSaying « Blogueuse sur le Net pour un Monde Meilleur

  2. #Gestion #Eau : #réformes nécessaires face à la hausse de la demande selon l’OCDE: bit.ly/xeWJmJ #energie #agriculture #environnement

  3. [Video] le 20 mars à 20h30 sur France 2, la Soif du monde sera également projeté au Forum mondial de l’eau à Marseille

    Ajoutée par robincochannel le 5 mars 2012

    En ce début du XXI° siècle, le développement rapide de pays à forte population, la détérioration de l’environnement, les changements climatiques, menacent l’approvisionnement en eau et donc les ressources alimentaires mondiales. L’homme sera-t-il capable de nourrir la planète tout en préservant la nature?

    Le film nous emmène dans plus d’une dizaine de pays à la rencontre d’hommes et de femmes qui proposent des solutions et capte les émotions des familles qui en bénéficient.

    Annonçons tout de suite cette bonne nouvelle : il y a largement assez d’eau pour tous sur notre planète ! Elle est très inégalement répartie et la mettre à la disposition des hommes est difficile, mais c’est possible !

    Il faut aussi donner une moins bonne nouvelle : l’eau est de plus en plus souvent polluée ou porteuse de maladies. Chaque année, elle cause la mort de millions d’innocents. Le film montre la lutte engagée pour enrayer ce fléau.

    A plus long terme, pourrons-nous accueillir dans des conditions acceptables deux milliards d’hommes supplémentaires d’ici le milieu du siècle ? Des choix que nous faisons aujourd’hui dépend le sort des 9 à 10 milliards d’humains qui peupleront alors la terre.

    D’ici là, serons-nous capables d’imaginer une nouvelle culture de l’eau, fondée sur le partage équitable entre tous les utilisateurs, qu’ils soient humains, espèces vivantes, écosystèmes ? En réinventant nos rapports avec l’eau, peut-être pourrons-nous ainsi nous réconcilier avec notre planète, nos semblables et nous-mêmes…

    La soif du Monde (90 minutes) sera diffusé en prime time sur France 2 le 20 mars 2012 dans le cadre du 6ème Forum Mondial de l’Eau à Marseille.

  4. “eau secours”, pour reprendre l’expression de @mangatiana (merci), j’ai trouvé d’autres articles sur YOUPHIL !!!

    06/03/2012 Quand l’or noir pollue l’or bleu http://www.youphil.com/fr/article/04993-quand-l-or-noir-pollue-l-or-bleu/

    05/03/2012 La guerre de l’eau aura-t-elle lieu? http://www.youphil.com/fr/article/04986-guerre-eau-conflits-geopolitique-forum/

    02/03/2012 Gestion de l’eau: ne pas se tromper de cible http://www.youphil.com/fr/article/04982-gestion-de-l-eau-ne-pas-se-tromper-de-cible/

    29/02/2012 Les grands barrages sont-ils vraiment écolos? http://www.youphil.com/fr/article/04976-les-grands-barrages-sont-ils-vraiment-ecolos

    28/02/2012 Que dois-je faire pour économiser l’eau? http://www.youphil.com/fr/article/04962-que-dois-je-faire-pour-economiser-l-eau/

    24/02/2012 Le site qui recueille vos bonnes idées sur l’eau http://www.youphil.com/fr/article/04947-solutions-eau-forum-mondial-plateforme-innovations/

    23/02/2012 Le Forum mondial de l’eau pour les nuls http://www.youphil.com/fr/article/04940-le-forum-mondial-de-l-eau-pour-les-nuls/

    22/03/2010 “L’eau tue plus que la guerre” http://www.youphil.com/fr/article/01759-l-eau-tue-plus-que-la-guerre

  5. Pingback: “Hey sisters! Don’t be SILENT like #csw56 ! Condemn China’s #ForcedSterilizations” via @tibettruth @tibettruthfr « Blogueuse sur le Net pour un Monde Meilleur

  6. Pingback: Vers une BONNE gouvernance mondiale de l'EAU : FAME, not the ... | Objectif Développement | Scoop.it