Photos du jour et/ou 50 Ways to Leave Your Lover selon Paul Simon

Par défaut

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Je publie ces photos prises hier au meeting de Nicolas Sarkozy au Trocadéro. Et je le fais sans provocation aucune, sans agressivité, juste pour exprimer – enfin – ma conviction profonde. Ce 1er mai fut une journée spéciale pour moi : pour la première fois de ma vie, je suis allée participer à un meeting politique en France.
En 2007, j’ai voté pour Nicolas Sarkozy en mon âme et conscience, uniquement pour sa promesse de rompre avec la Françafrique. Promesse qu’il n’a pas pu tenir. Et cela, c’est moi qui le dis : j’ai compris depuis que même un Président de la République ne peut pas avoir la main sur ce qui se pratique depuis 50 ans en Afrique !!! Je veux parler de la Françafrique, je veux parler des multinationales françaises installées en Afrique, je veux parler de Christophe de Margerie qui aurait dit – encore une fois pas demandé – à Nicolas Sarkozy de faire le nécessaire pour avoir le contrat pour Bemolanga, sinon il mettrait des salariés de la compagnie à la rue.
La crise sévit depuis 2008 un peu partout dans le monde, chaque pays essaie de s’en sortir du mieux qu’il peut, la France n’est pas en reste.
Je sais par ailleurs que pour la crise politique gravissime à Madagascar, on n’en parle pas d’un côté comme de l’autre. En revanche, je continuerai à en «parler» ici sur mon blog à chaque fois que j’en aurai les informations et même si je sais que je ne peux rien faire à la situation. En parler, c’est déjà ça. Si je ne suis pas trop en colère ! Car je n’ai pas envie non plus de déverser mon fiel, même sur mon blog ! Ce n’est pas mon but.

A chaque fois que je vais à Madagascar, nous évitons de parler de Sarkozy car c’est une source de conflit familial virulente à mon égard. Je disais au début que ce n’est pas la personne de Sarkozy qu’il faut attaquer, voire diaboliser (comme on a diabolisé la personne de Ravalomanana).
Bref, j’assume ma position, je respecte la vôtre si elle est différente et je voudrais que ce respect soit réciproque. Faites comme un des commentateurs de mes photos  : «heu, celle-là je ne peux pas liker, désolé» ou ne dites rien, passez votre chemin. Mais s’il vous plaît, NE SPAMMEZ PAS CE BLOG ENCORE PLUS QU’IL NE L’EST DEJA !

Merci d’avoir lu entièrement ce billet !

Pour terminer sur un ton plus humoristique, voici une vidéo que j’ai trouvée grâce à @whydev à propos des 52 reasons why you should date an aid worker

Il s’agit des 50 Ways to Leave Your Lover selon Paul Simon

Ajoutée par amindenandel le  2 juin 2010

Lyrics:

« The problem is all inside your head », she said to me
The answer is easy if you take it logically
I’d like to help you in your struggle to be free
There must be fifty ways to leave your lover

She said it’s really not my habit to intrude
Furthermore, I hope my meaning won’t be lost or misconstrued
But I’ll repeat myself, at the risk of being crude
There must be fifty ways to leave your lover
Fifty ways to leave your lover

You just slip out the back, Jack
Make a new plan, Stan
You don’t need to be coy, Roy
Just get yourself free
Hop on the bus, Gus
You don’t need to discuss much
Just drop off the key, Lee
And get yourself free

Ooo slip out the back, Jack
Make a new plan, Stan
You don’t need to be coy, Roy
Just listen to me
Hop on the bus, Gus
Don’t need to discuss much
Just drop off the key, Lee
Get yourself free

She said it grieves me so to see you in such pain
I wish there was something I could do to make you smile again
I said I appreciate that and would you please explain
About the fifty ways

She said why don’t we both just sleep on it tonight
And I believe in the morning you’ll begin to see the light
And then she kissed me and I realized she probably was right
There must be fifty ways to leave your lover
Fifty ways to leave your lover

You just slip out the back, Jack
Make a new plan, Stan
You don’t need to be coy, Roy
Just get yourself free
Oh you hop on the bus, Gus
You don’t need to discuss much
Just drop off the key, Lee
And get yourself free

Slip out the back, Jack
Make a new plan, Stan
You don’t need to be coy, Roy
You just listen to me
Hop on the bus, Gus
You don’t need to discuss much
Just drop off the key, Lee
And get yourself free

Une réponse

  1. Mais est-ce que la Françafrique peut être éradiqué pour le prochain Président français ?

    Je ne le crois pas il s’agit d’un virus mutant qui occupe de nombreux postes décisionnels directement ou indirectement en Afrique. Sans des forces alternatives africaines qui décideront d’exclure les individus adeptes des méthodes de la Françafrique, il faut simplement espérer que les grands scandales seront limités En effet, la fameuse « françafrique » est un vrai réseau d’influence qui permet d’abord de servir les intérêts de la France et par un jeu de vases communicants, les Africains les plus serviles.

    Extrait de http://amaizo.info/2012/05/02/lafrique-dans-lentre-deux-tours-de-la-presidentielle-francaise-sarkozy-et-hollande-du-pareil-au-meme/9184