Le mot de la semaine : « Swag » – « Bref »

Par défaut


Vous connaissiez ce mot  swag ? Moi pas !

«n’est pas swag qui le veut, mais qui l’est en tire gloire […] on a du swag aussi à Paris…» lu sur le site de l’Oreille Tendue

ou encore sur le site de puretrend.com dans cet article Le mot de la semaine : swag  : […] Si l’on tente de chercher une définition plus littéraire, le verbe « swagger » a été utilisé par Shakespeare himself (au XVIIe siècle donc !), décidément avant-gardiste, dans sa pièce célèbre « Les Songes d’une Nuit d’Eté ». Un terme qui pourrait trouver un synonyme dans le verbe « fanfaronner », où l’expression plus contemporaine « se la péter »
Autre poête de son temps, Justin Bieber, qui depuis la sortie de son nouvel album « Believe », ne cesse de proclamer son « swag » au monde entier, provoquant l’hystérie collective de ses fans, et rappelant au passage ses racines « hip hop » (la teen superstar a été lancée par Usher). Car oui, le swag, après tout, c’est un autre code du rap et du hip hop que la jeunesse « en place » du monde entier, boulimique d’anglicismes que leurs parents ne chercheront plus à comprendre, a adopté.
Et comme dirait Justin, « Swag swag swag, on you ».

Ou encore en chanson «les larmes de crocodile» de Gilby Clarke (l’ancien guitariste de Guns N’ Roses) tirée de son album Swag (2002)

Bref. Le mot swag peut avoir plusieurs définitions comme le dit Wikipedia  à partir duquel j’ai trouvé ce  «Project Gutenberg of Australia eBook»
Title: The Romance of the Swag (1907)
Author: Henry Lawson

Re-Bref. Le mot ne date pas d’hier !!!

Bonne semaine !!! Et bonnes vacances aux juilletistes😉

Les commentaires sont fermés.