Parler à ma place : « Ça peut plus durer » – « Le président est très affaibli… »

Par défaut

Les ouvriers qui ont voté en masse pour François Hollande quittent le navire…en masse aussi…

Publiée le 10 févr. 2013

Lyrics
0:41
Tout est parti d’un document trouvé je ne sais ou
parlant d’une usine et d’un avenir sous verrous
Bien sur qu’il y a malaise quand ils parlent de reclassements
écrans de fumé aussi dangereux qu’un gaz d’échappement

0:51
Fonds d’espoirs réduit à néants
au ritme de leurs discours bien ficelés , culpabilisants
Pendant que le monde tourne comme leurs moteurs
le notre s’éffondre aux profits d’un saboteur

1:02
Braquage verbal, menteur depuis le début
notre patron à plus de vices que le dealer de nos rues
la colère monte, il y a trop de mépris et d’arrogance
nos jobs au même horizon qu’un condamné sur la potence

1:13
Quand on se tuent à la tache, la fermeture est indélébile
une cicatrice qui saigne sur de nouveaux bidonvilles
dans leur annonce, ils parlent de sacrifices
nous c’est la pas de la peau du lion qu’on se souvient mais de ses griffes

//
Tristesse, colère, inquiétudes, sacrifices, déprimes , malaises
Ca peut plus durer
Mépris, menssonges, arrogance, actionnaires, escrocs, reclassements
Ca peut plus durer
Profits, esclaves, stresse, chomage, pression, flottements
Ca peut plus durer

1:44
Quand il sagit d’indemniser, le lion est un rapace
les émotions s’entrechoque, on se doit de limité la casse
On mène plus à la baguette ceux à qui on promet des miettes
Il y a trop de contrejour sur nos enfants qui déforment leur silhouettes

1:58
Avare, Varin, responsable véreux
il quadruple son salaire et dit que le cout du taf est fiévreu
Aucunes usines devraient fermées grace à l’argent public
L’état ose dire qu’il n’y a pas de secteur privé dans ses rubriques

2:08
Il y a de l’inquiétude, menteur d’un jour, menteur toujours
il y a des larmes et il y a des malaises que n’arrange pas de compte à rebours
On le savais tous mais c’était pas d’actualité
mais il y a pas plus dangereux qu’un animal qu’on vient de blesser.

//

PSA, politique au service d’actionnaires
PSA, patrons saboteurs d’avenir

Les commentaires sont fermés.