Archives Mensuelles: avril 2017

Les légitimités égarées #parleramaplace

Par défaut

Me voici de retour sur mon blog après une très longue absence. Non pas que j’étais malade ou quoi. Je n’étais plus inspirée de continuer après l’élection de François Hollande. Et Citoyenne Malgache me manque cruellement.

Alors pourquoi je suis revenue? Parce que je suis perdue dans tous ces atermoiements que moi-même je fais dans mon choix pour le 7 mai.

J’avais écrit des extraits du livre d’Amin Maalouf « Le Dérèglement du monde » sur ce blog et en relisant le livre, cet extrait de la dernière page du chapitre « Les légitimités égarées » m’a à nouveau inspirée pour le reposter aujourd’hui. A méditer…

« Pour toute société humaine, l’absence de légitimité est une sorte d’apesanteur qui dérègle tous les comportements. Quand aucune autorité, aucune institution, aucune personnalité ne peut se prévaloir d’une réelle crédibilité morale, quand les hommes en arrivent à croire que le monde est une jungle où règne la loi du plus fort, et où tous les coups sont permis, on ne peut que dériver vers la violence meurtrière, la tyrannie et le chaos.

De ce fait, l’effritement de la légitimité dans le monde arabe ne peut être considéré comme un vague thème de réflexion pour les spécialistes; l’une des leçons du 11 septembre 2001, c’est qu’à l’ère de la globalisation, aucun dérèglement ne demeure strictement local; et lorsqu’il affecte l’émotion, la perception de soi, et la vie quotidienne de centaines de millions personnes, ses effets se font ressentir sur toute l’étendue de la planète. »

Je n’ai pas la réponse à mes atermoiements mais j’ai encore 6 jours pour y réfléchir.

En attendant, bon 1er mai à tous demain.