Archives du 3 mai 2017

TRIBUNE de Nicolas Hulot – M. Macron, ce vote de raison et de responsabilité au deuxième tour vous oblige plus qu’il nous oblige #sociétécivile

Par défaut

En 2002, je n’étais pas à Paris et le moment venu des élections, on m’a dit que je ne pouvais pas voter car je n’étais pas inscrite sur la liste électorale de mon nouveau lieu de résidence. J’ai cru naïvement que le simple fait de signaler le changement d’adresse  suffisait, mais non, il fallait aller m’inscrire à la mairie aussi. J’ai donc vécu à distance ce qui s’est passé avant le 2ème tour des élections présidentielles de 2002.

Je publie ci-dessous des extraits de la tribune de  Nicolas Hulot à l’adresse d’Emmanuel Macron pour m’aider à me souvenir de ce que je vais faire le 7 mai…Car abattre la Droite et la Gauche était bien le but pour faire élire Emmanuel Macron. Il n’est pas arrivé là par hasard, c’est mon opinion confirmée par cet article (ça vaut ce que ça vaut, ne nous en déplaise). Ne vous méprenez pas, Macron est aussi dangereux que Le Pen, chacun à sa façon.

Ma première intention était de m’abstenir, mais finalement je vais aller voter en mon âme et conscience car je pense aux Législatives. « La citoyenneté est un statut, la civilité est une vertu. Elle est la vertu du citoyen »

Voici donc des extraits de la tribune de Nicolas Hulot trouvés ici et  (la mise en gras et en rouge est de mon fait)

« M. Macron, ce vote de raison et de responsabilité au deuxième tour vous oblige plus qu’il nous oblige. Il ne s’agit en aucun cas d’un chèque en blanc et encore moins d’une adhésion sans réserve à votre projet, qui sous bien des aspects n’a pas pris la mesure de l’exigence de solidarité dans laquelle se trouvent le pays, l’Europe et le monde.

Ce projet est en première lecture trop souvent le prolongement d’un modèle économique qui n’est pas la pierre angulaire de la justice sociale et de la dignité humaine. La poursuite d’un jeu à somme nulle qui épuise les ressources, détruit la nature et concentre les richesses.

Un modèle qui semble préférer le libre-échange au juste échange, la croissance à la prospérité, l’écologie saupoudrée ici et là à l’écologie intégrale. Comme si la crise écologique ne conditionnait pas l’ensemble de nos choix économiques.

Ces derniers mois, j’ai choisi de faire campagne au sein de la société civile pour porter une vision intégrale des solidarités et en faire une matrice pour l’action politique et les choix économiques de demain.

« Aujourd’hui, Emmanuel Macron, vous ne pouvez pas prétendre devenir un président responsable et ignorer tous les laissés-pour-compte de la mondialisation. Pas plus que vous ne pouvez ignorer les 26% du corps électoral qui ont choisi, au premier tour, la vision plus intégrale de l’écologie et des solidarités défendue par Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon. Vous voulez être le 7 mai celui qui aura le devoir de les représenter, ayez le courage de leur donner des gages aujourd’hui! » ajoute-t-il.

IMG_2419

Photo by prettyzoely

Publicités