Samedi magique d’inspiration «La grève de l’amour»

Par défaut

Jeudi soir, le film «La source des femmes» sorti en 2011 est repassé sur Arte. Mais je n’ai vu ni le début ni la fin. LOL. Je vous raconte quand même ce que j’ai vu.

Je vois une belle image de sentier de montagne ensoleillé quoiqu’un peu aride et accidenté. J’y vois des femmes ramenant de l’eau de cette montagne vers leur village. Puis je vois un attroupement de femmes autour d’une autre qui semble souffrir. Et petit à petit je commence à comprendre. La jeune femme souffrante venait de faire une fausse couche en ramenant l’eau de la montagne. Une autre jeune femme, Leila, commence alors à sensibiliser les autres sur l’injustice de leur sort depuis la nuit des temps à aller chercher de l’eau dans les montagnes loin du village et leur demande pourquoi les hommes ne ramèneraient pas eux-mêmes l’eau au village. Leila leur propose de faire la grève de l’amour jusqu’à ce que les hommes acceptent d’aller chercher l’eau eux-mêmes. Les femmes résistent à l’appel à la révolte de Leila en lui disant que Leila n’est pas comme elles, elle est aimée par son mari Sami qui la soutient mais qui d’un autre côté subit la colère de sa mère pétrie de tradition. Ce qu’elles ne lui disent pas, c’est qu’en refusant de faire l’amour avec leurs maris, elles se font violer. Beaucoup de choses semblent être dénoncées dans ce film, mais le film est un peu pénible à comprendre (soit dit en passant sélectionné officiellement au Festival de Cannes en 2011). En revanche, j’ai bien aimé la séquence dans laquelle une femme âgée, Vieux Fusil, commence à chanter une ode à la femme d’après ce que je comprends des paroles en sous-titre. Elle soutient Leila car elle sait ce qui se passe avec les autres femmes. C’est là que je me suis endormie, donc je ne sais pas si la grève de l’amour a gagné la bataille.

Yallah ! Bonne journée à toutes et à tous !

IMG_6649

Photo by prettyzoely

Publicités

Les commentaires sont fermés.