Archives de Tag: Législatives 2017

« Un engagement économique, un projet social » #coalition #Législatives2017

Par défaut

Bon je suis contente, le gouvernement n’est pas issu d’un parti unique mais de différents partis. Macron remonte dans mon estime.

Maintenant pour que cela fonctionne bien, selon l’article Coalition : comment ça marche ! (même pour les nuls) , «Commence alors une négociation ardue entre différents membres de la future coalition pour définir le programme gouvernemental sur lequel tous les partis de la coalition vont se mettre d’accord. C’est le moment clé et le plus important et difficile de la législature, car une fois ce programme défini et approuvé par les partis de la coalition, le gouvernement n’aura plus qu’à «dérouler» ce programme et toutes les dispositions de ce programme seront votées par le Parlement.»

Mesdames et Messieurs les Ministres, à vous de jouer, prouvez au peuple Français que vous pouvez y arriver !

Pour ceux qui veulent savoir comme moi ce que c’est un accord de gouvernement «l’accord de gouvernement belge (entre 4 partis : droite flamande du NVA, libéraux francophones et flamands et parti Chrétien Démocrate flamand, soit 91 député sur 150) a été signé le 11 octobre 2014, cinq mois après les élections. Il est disponible sur internet et contient 230 pages pour 11 chapitres bien lisibles, compréhensibles et détaillés […]

En voici un extrait

« Un engagement économique, un projet social »

Les partenaires de la majorité gouvernementale fédérale estiment que la stabilité institutionnelle et le sens des responsabilités doivent animer les différents niveaux de pouvoir chargés de faire entrer en vigueur la 6ème réforme de l’Etat.

Le transfert des compétences en cours et la volonté de réussir le redressement socio- économique imposent loyauté, bonne foi et coopération efficace entre les différents niveaux de pouvoir.

 Sur le plan institutionnel, durant l’ensemble de la législature, il s’agit donc d’appliquer la 6ème réforme de l’Etat. 

A l’issue de cette législature, comme le prévoit le système électoral et le permet la Constitution, il appartiendra aux électeurs de se prononcer sur les différents projets politiques.

Pour terminer, voici un message personnel de ma part aux lecteurs de ce blog, et surtout des derniers posts. Je me suis absentée de mon blog pendant la présidence de François Hollande car je n’avais rien à dire. J’ai préféré faire une pause car je risquais de déverser mon fiel plutôt qu’autre chose.

Macron n’est pas mon candidat et j’ai posté les articles précédents pour manifester ma colère parce qu’il ne semblait pas réaliser qu’il a été élu pour faire barrage à Le Pen (c’est mon ressenti).

Je vais refaire une pause à nouveau parce que j’ai fini d’exprimer ce que j’avais à dire.

Ou peut-être pas 🙂

 

Publicités

Drôle de pays que la France #Emploi2017 #Législatives2017 #Coalition

Par défaut

J’ai d’abord lu cet article 10 paradoxes français qu’il faudra surmonter pour réformer sur contrepoints.org qui par ailleurs en cite la source intitulée La France : un pays paradoxal sur emploi2017.org

 Extrait (la mise en gras est de mon fait)

 Drôle de pays que la France : de la même manière qu’à la Révolution, où 50% des cahiers de doléances portaient sur les poids et mesures, en 2017, 50% des insatisfactions exprimées sont liées à l’emploi. Mais à part dans le programme de François Fillon, en avez-vous entendu parler sérieusement, c’est-à-dire sous forme de solution globale finançable et non sous forme d’incantation anti-licenciement, semi religieuse, voire idolâtre, ou de distribution générale de monnaie de singe ?

 Drôle de pays que la France : s’il y a aujourd’hui un président, ce dernier n’a pas de candidats dans toutes les circonscriptions. Il prétend recruter son armée chez ses adversaires ? Curieuse hypothèse. Aussi le président ferait bien de s’informer sur le fonctionnement des gouvernements de coalition que sont capables de construire des pays voisins comme l’Allemagne, la Belgique, la Hollande, voire l’Espagne. Dans les pays où il y a des coalitions, on observe que les engagements et programmes sont en général tenus.

 Coalition : comment ça marche ! (même pour les nuls)

Extrait (la mise en gras est de mon fait)

Il est d’usage en France de critiquer le concept même de coalition pour gouverner : c’est parait-il contraire à «l’esprit» de la Vème République et une coalition ne permettrait pas de gouverner dans la durée. Mais dans la plupart des pays, et plus précisément dans les pays du Nord de l’Europe, la coalition entre deux ou plusieurs partis est la règle et ça ne marche pas si mal. Leurs performances sont plutôt meilleures que celles de la France, que ce soit au niveau de la richesse nationale, de l’emploi, du commerce extérieur, du niveau des prélèvements divers et variés, de l’éducation ou de la santé.