Mon samedi Vert

Par défaut


Oui, je risque à nouveau un PV d’EVADMB mais cela faisait si longtemps !

La fondation GoodPlanet soutient le film Plastic Planet et d’autres associations
Sous la forme d’un voyage autour du monde, le cinéaste documentaliste Werner Boote nous fait découvrir l’impact du plastique sur notre corps, notre civilisation, notre terre. Ce film, donne à réfléchir sur ce danger qui nous entoure, conséquence directe de notre surconsommation. En savoir plus

En savoir plus sur les associations que nous encourageons

Lier culture et développement durable autour d’un festival, c’est ce que propose le festival Atmosphères, ! Du 30 mars au 3 avril 2011 à Courbevoie, les festivaliers seront invités à découvrir une sélection de films, d’animations culturelles, des conférences, des débats et des événements inédits pour l’ouverture de la semaine du développement durable.

Quartiers verts… Un monde durable, ou la découverte de l’urbanisme durable à travers le monde, est un projet porté par les fondateurs de l’association GreenGo. Pendant 12 mois, entre l’Amérique Latine, l’Asie et l’Océanie, ces deux amis rencontreront des initiatives méconnues et innovantes en la matière. Leur ambition, ramener un retour d’expérience tant auprès des professionnels que du grand public.

La journée mondiale pour un tourisme responsable vise à sensibiliser aux enjeux du tourisme durable. A Paris, l’événement aura lieu au conseil régional d’Ile-de-France le 1er juin 2011. Plusieurs conférences pour les professionnels ou le grand public, tables rondes, événements culturels, seront organisés sur le thème : «Tourisme durable, quelles garanties ?».

L’association Hunamar, par son projet «L’effet Domino», a pour mission de sensibiliser les enfants des écoles primaires de Marseille sur la pollution du fleuve Huveaune ainsi que sur le tri sélectif. Elle organise notamment une collecte de bouteilles plastiques auprès des enfants. Le plastique est ensuite vendu pour financer du matériel scolaire aux enfants des îles Tuvalu, premiers réfugiés climatiques.

La deuxième édition du «festival Grandeur Nature» a pour but de sensibiliser le public au développement durable en exposant en extérieur plus de 100 photos témoignant de la beauté et de la fragilité de notre planète. Située dans le village lorrain de Bambiderstroff du 1er juin au 30 septembre 2011, cette exposition sera accompagnée de diverses manifestations.

Aventure humaine, action de sensibilisation, pari original et ambitieux…
«Un an pour la Planète» part autour du monde pour rencontrer des femmes et des hommes porteurs de solutions qui permettent de préserver la biodiversité. Photos, articles, interviews vidéo, éveilleront la curiosité du public pour l’amener sur le chemin d’un futur où les activités humaines et biodiversité peuvent harmonieusement coexister.”

TOURISME ET CARBONE est le premier colloque national sur le tourisme et les changements climatiques destiné aux professionnels et aux chercheurs. Il a lieu le 8 octobre 2010 dans la Baie de Somme (80).

Dans le cadre du programme HOME Education, l’association Biblionef, encourage l’éducation à l’environnement des enfants en distribuant gracieusement des DVD Rom du projet. Depuis 1989, Biblionef apporte une aide à des organismes désireux de développer la lecture en leur envoyant chaque année entre 150 et 200 000 livres neufs adaptés aux besoins des enfants dans plus de 80 pays.

Mathieu Bonnier, rameur océanique de 53 ans, est parti le 16 juillet 2010 du nord du Groenland dans le but d’être le premier à réaliser le Passage du Nord-Ouest, reliant l’océan atlantique au pacifique, à la rame et en solitaire. Au programme : rencontres inoubliables avec les populations et la faune locales en vue de sensibiliser le grand public à la fonte des glaces.

Le projet Makay Nature vise à permettre la conservation des richesses biologiques et archéologiques du massif du Makay à Madagascar qui abrite des écosystèmes uniques au monde. L’association Naturevolution mènera, fin 2010, une grande expédition naturaliste afin de collecter des échantillons et de sensibiliser le grand public à la préservation de la biodiversité.

L’association «Un enfant peut sauver un arbre» œuvre au reboisement des forêts landaises suite à la tempête Klaus. Elle sensibilise les élèves du primaire au lycée à la nécessité de préserver les forêts. Elle les encourage à récolter des fonds pour acheter des graines qui sont plantées par les enfants, puis replantée dans les Landes.

Publicités

Les commentaires sont fermés.